Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Renforcement des contrôles routiers sur les routes de l'Ardèche

vendredi 29 mars 2019 à 2:31 Par Pierre-Jean Pluvy, France Bleu Drôme Ardèche

Les policiers et les gendarmes vont renforcer les contrôles routiers dans les jours qui viennent en Ardèche. Dix personnes sont mortes sur les routes du département depuis le début de l'année.

Contrôle jeudi après-midi dans le centre-ville de la Voulte-sur-Rhône
Contrôle jeudi après-midi dans le centre-ville de la Voulte-sur-Rhône © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

La Voulte-sur-Rhône, France

Il faut mettre un terme à l'hécatombe sur les routes d'Ardèche. La préfète le martèle en permanence. Les dix morts sur les trois premiers mois de l'année ont fait l'effet d'un électrochoc.  

Remettre en place des contrôles routiers

Les contrôles routiers vont donc se multiplier dans les jours qu viennent . Il faut dire que jusque-là, les gendarmes et les policiers étaient très mobilisés dans la gestion du mouvement des "gilets jaunes". Ils étaient donc beaucoup moins présents au bord des routes. Il y aussi la dégradation des radars : en Ardèche, il n'y a quasiment plus de radars en activité. 

"Il y a un relâchement général en matière de sécurité routière" - Le colonel Olivier Coulbeau, patron des gendarmes de l'Ardèche

Depuis le début de l'année les gendarmes constatent une forte hausse des infractions comme le non port de la ceinture, plus 40%, la conduite sous l'emprise de stupéfiants, plus 30%. Il y a par ailleurs de plus en plus de motocyclistes qui roulent sans casque : les infractions en la matière ont progressé de 150%.  Mais la cause numéro un des accidents reste la vitesse : les gendarmes constatent de plus en plus de grands excès de vitesse au-delà de 50 kilomètre/heure.  

Le bilan du contrôle de La Voulte-sur-Rhône jeudi après-midi

Les gendarmes ont dressé quatorze procès-verbaux. Il y a eu deux excès de vitesse, un conducteur pris avec un téléphone à l'oreille, deux véhicules dont le contrôle technique était dépassé, un conducteur sans carte grise, deux personnes qui conduisaient sous l'emprise de stupéfiants, un en état d'ébriété, trois conducteurs qui n'avaient plus de permis et une personne qui possédait une arme sans permis.