Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rennes : deux personnes en garde à vue après le meurtre d'un homme dans son appartement

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu

Dans la nuit du jeudi 17 au vendredi 18 septembre, un homme de 63 ans a été tué dans son appartement du quartier de la Touche à Rennes (Ille-et-Vilaine). Deux personnes sont en garde à vue depuis mardi 22 septembre.

Un homme de 63 ans a été retrouvé mort le corps en partie calciné et avec des traces de lacérations dans son appartement au 1 rue Lyautey à Rennes, dans la nuit du 17 au 18 septembre 2020.
Un homme de 63 ans a été retrouvé mort le corps en partie calciné et avec des traces de lacérations dans son appartement au 1 rue Lyautey à Rennes, dans la nuit du 17 au 18 septembre 2020. © Radio France - Evan Lebastard

Deux personnes sont en garde à vue depuis mardi 22 septembre après le meurtre d'un homme de 63 ans dans la nuit du jeudi 17 au vendredi 18 septembre rue du maréchal-Lyautey, dans le quartier de la Touche à Rennes. C'est ce que confirme Philippe Astruc, le procureur de la République, sans donner plus de précisions. Cette nuit-là, les pompiers sont intervenus pour un incendie dans un appartement situé au 4è étage. A l'intérieur se trouvait la victime dont l'autopsie révèle qu'elle porte des traces de violence et de multiples lacérations.

Selon un voisin, qui s'exprimait au micro de France Bleu Armorique, le ton serait monté entre le sexagénaire et un couple devant l'entrée de l'immeuble, quelques heures avant le  drame. L'homme et la femme, décrits comme des marginaux, étaient accompagnés de deux chiens.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess