Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rennes : deux personnes mises en examen pour meurtre avec actes de torture et de barbarie

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel, France Bleu

Après la mort d'un retraité quartier de la Touche à Rennes il y a une semaine, deux personnes ont été interpellées. Un homme et une femme qui ont reconnu avoir tué le vieil homme et avoir mis le feu à son appartement. Ils ont été placés en détention provisoire.

Un homme de 63 ans a été retrouvé mort le corps en partie calciné et avec des traces de lacérations dans son appartement au 1 rue Lyautey à Rennes, dans la nuit du 17 au 18 septembre 2020.
Un homme de 63 ans a été retrouvé mort le corps en partie calciné et avec des traces de lacérations dans son appartement au 1 rue Lyautey à Rennes, dans la nuit du 17 au 18 septembre 2020. © Radio France - Evan Lebastard

Jeudi 24 septembre, un homme de 32 ans et une femme de 38 ans ont été mis en examen pour meurtre avec actes de torture et barbarie à Rennes.

Il s'agit du couple interpellé après la mort d'un homme de 63 ans dans la nuit de jeudi à vendredi dernier quartier de la Touche.

Interpellés mardi 22 septembre à leur domicile, l'homme et la femme ont été placé en garde à vue. Ils ont alors reconnu avoir frappé la victime, avoir volé et utilisé sa carte bleue et avoir mis le feu à son appartement. 

Dans son communiqué le Parquet de Rennes indique que le mis en cause a déjà été condamné à 13 reprises pour des vols et extorsions. Sa complice n'a en revanche aucun antécédent judiciaire.

Tous deux ont été placés en détention provisoire. Ils encourent la réclusion criminelle à perpétuité.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess