Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Rennes | Eric, un papa en colère perché en haut d'une grue !

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu

A Rennes, Eric Galerne, père de trois enfants, est réfugié dans une grue de chantier depuis jeudi matin. Il souhaite revoir ses enfants et il est prêt à rester plusieurs jours si cela est nécessaire.

Eric Galerne sur la grue.
Eric Galerne sur la grue. - Nina Valette

Rennes, Bretagne, France

7h30 jeudi rue de Rohan à Rennes : les lignes de bus sont déviées, des cordons de sécurité sont installés, les commerces n'ouvriront pas ! Sur place les passants ont les yeux rivés vers le ciel.

Papa ?

Accrochée à une grue de chantier, une banderole blanche, avec un message : "PAPA ? ". Dans l'engin métallique , Eric Galerne, un père de famille qui réclame un droit de garde "normal" pour ses enfants. Les forces de l'ordre, les services de secours et le GRIMP (Groupe de reconnaissance et d’intervention en milieu périlleux) tentent de le raisonner. Retranché à 45 mètres de hauteur, l''homme sort de temps en temps pour marcher le long de la structure. Les passants, rassemblés quelques mètres plus bas semblent s’inquiéter.     

Une jeune collègienne témoin de la scène

Un père désemparé.

Eric Galerne, 51 ans, couvreur dans le secteur photovoltaïque, souhaite voir ses enfants pour Noël. Il réclame également leur présence au pied de l'engin de chantier et la modification de ses droits parentaux. En effet, une décision de justice limite les visites de ce papa à deux heures tous les quinze jours. Son ami Jean-Marie Rault, qui n'a pas vu sa fille depuis cinq ans et demi, était au courant du projet.

Jean-Marie Rault soutient le combat de son ami.

Oui, je vais bien ! Eric joint par téléphone

Après une dizaine de jours de grève de la faim devant le tribunal de Lorient, l 'homme est déterminé. Il menace de rester plusieurs jours au dessus du chantier des Galeries Lafayette. Une action préméditée puisque Eric a emmené avec lui des provisions. Il dispose de batteries de téléphone, de la nourriture et des lectures. Il serait protégé par un équipement de grimpeur professionnel. Avant de monter sur la structure, il a publié un message sur Facebook "Je vous aime ...J.S.EL".  

Jeudi soir, l'homme avait refusé tout contact avec la police.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu