Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Rennes : ils agissaient sur la place de la République, deux dealers condamnés

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

Deux trafiquants de drogue de 27 et 28 ans avaient été arrêtés mercredi 11 septembre place de la République à Rennes (Ille-et-Vilaine). Ils écopent de 9 mois de prison ferme pour l'un et 6 mois de prison ferme pour l'autre. Ils revendaient du cannabis et de la cocaïne.

Place de la République à Rennes (Ille-et-Vilaine) où se retrouvent les dealers
Place de la République à Rennes (Ille-et-Vilaine) où se retrouvent les dealers © Radio France - Loïck Guellec

Rennes, France

Deux jeunes Rennais de 27 et 28 ans revendaient du cannabis et de la cocaïne sur la place de la République en plein centre ville, il s'agit d'un lieu bien connu de trafic de stupéfiants à Rennes. Une surveillance particulière avait été mise en place dès le mois de juin par la police. La brigade des stupéfiants et la brigade anti-criminalité, la BAC, les ont interpellés mercredi dernier en plein après-midi. 

Deux condamnations

Chez l'un d'eux,  les policiers ont retrouvé 60 grammes de cocaïne, 30 grammes de cannabis, 3000 euros en liquide et un pistolet semi- automatique. Les deux jeunes hommes ont comparu vendredi devant le tribunal correctionnel. L'un d'eux, qui nie son implication, a été condamné à 9 mois de prison ferme avec mandat de dépôt à l'audience. Son acolyte, qui a reconnu les faits, écope de 6 mois ferme et 6 mois avec sursis.

Choix de la station

France Bleu