Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rennes : interdiction des manifestations non déclarées ce samedi 5 décembre

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

La préfecture d'Ille-et-Vilaine a pris vendredi un arrêté pour interdire toute manifestation ce samedi à Rennes qui ne serait pas déclarée.

Les forces de l'ordre seront mobilisées en nombre ce samedi 5 décembre
Les forces de l'ordre seront mobilisées en nombre ce samedi 5 décembre © Radio France - Sophie Glotin

Alors que quatre manifestations légalement déclarées auront lieu ce samedi 5 décembre à Rennes,, Emmanuel Berthier, le préfet d'Ille-et-Vilaine prend les devants. Au regard d'appels à manifester non déclarés, il décide donc d'interdire toute manifestation non déclarée à Rennes ce 5 décembre entre 10 heures et 23h59. Cette décision fait suite aux violences et dégradations commises le 28 novembre dernier. 

Six mois d'emprisonnement et 7.500 euros d'amende

La préfecture explique que "cette mesure est destinée à prévenir l'action violente de groupuscules qui portent délibérément atteinte au droit de manifester et à l'ordre public." Et de rappeler "que toute manifestation sur la voie publique doit faire l’objet d’une déclaration déposée en préfecture au moins trois jours auparavant, précisant le nom de l’organisateur, le parcours envisagé et le protocole sanitaire prévu. Tout organisateur d’une manifestation interdite peut être puni de six mois d’emprisonnement et de 7.500 euros d’amende."

Les forces de police et de gendarmerie seront à nouveau mobilisés en nombre ce samedi. La direction départementale de la sécurité publique informera sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter des éventuelles difficultés de circulation pendant ces manifestations. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess