Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rennes : l'autopsie du motard décédé sous le pont de Nantes révèle alcool et stupéfiant

-
Par , France Bleu Armorique

Dans la nuit du samedi 20 au dimanche 21 février, un motard de 27 ans est décédé sous le pont de Nantes à Rennes (Ille-et-Vilaine) alors qu'il tentait de fuir la police. L'autopsie du corps de la victime révèle un taux d'alcoolémie supérieur à la limite autorisée.

Le jeune homme est décédé sous le pont de Nantes.
Le jeune homme est décédé sous le pont de Nantes. - Google Street View

Un motard de 27 ans a trouvé la mort dans la nuit du samedi 20 au dimanche 21 février à Rennes. Le jeune homme s'est tué au guidon de sa moto sous le pont de Nantes alors qu'il fuyait les policiers. Il avait été aperçu quelques minutes plus tôt roulant à vive allure dans les rues de la ville.

Quelques heures après ce drame, le procureur de la République indiquait que l'homme circulait seul sur sa moto au moment du drame. Il ajoutait que les policiers étaient arrivés après l'accident. Une autopsie a été pratiquée sur le corps de la victime et elle révèle que le motard avait consommé de l'alcool avant l'accident. 

"L’analyse toxicologique a révélé chez la victime un taux d’alcoolémie de 0,76 grammes pa litre de sang et une consommation récente de cannabis," explique le procureur de la République de Rennes, Philippe Astruc. Par ailleurs, "l’enquête n’a pas permis d’établir avec certitude les raisons de la présence de la victime en ce lieu au moment du couvre-feu," ajoute le procureur de la République.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess