Faits divers – Justice

Rennes : l'homme qui a foncé sur un policier est mort tué par balles

Par Lola Fourmy, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel et France Bleu lundi 31 juillet 2017 à 17:15 Mis à jour le lundi 31 juillet 2017 à 16:53

Nicolas Jacquet le procureur de Rennes.
Nicolas Jacquet le procureur de Rennes. © Radio France - Nina valette

Le procureur de la République de Rennes, Nicolas Jacquet, a annoncé ce lundi que l'automobiliste qui a foncé sur un policier dimanche matin à Rennes est mort à cause des tirs de répliques des policiers. Il a reçu une balle dans le cœur. Le conducteur était recherché par la police.

L'homme qui a percuté un policier en tentant de fuir un contrôle dimanche matin à Rennes est donc mort tué par balles et non dans le choc de l'accident de voiture affirme le procureur de Rennes ce lundi. Agé de 26 ans, il avait consommé de la drogue et était alcoolisé, il était recherché par la police pour une peine de prison de 10 mois qu'il devait effectuer. Il avait déjà 29 condamnations à son casier judiciaire mais il n'est pas l'homme agressif signalé par les riverains.

Le jeune homme était recherché par la police pour effectuer une peine de prison de 10 mois, ce qui peut expliquer qu'il fuit le contrôle - Parquet de Rennes

Dimanche matin, les riverains du quartier de la gare avaient alerté police-secours inquiétés par un homme agressif qui hurlait, renversait les terrasses et aurait été porteur d'un couteau. Trois agents de la brigade des chemins de fer, membres de la police de l'air et des frontières, arrivent pour l'interpeller mais l'homme se trouverait en fait dans une Twingo grise. Twingo qui fonce ensuite sur les policiers, blessant l'un d'eux. C'est à ce moment là que les policiers répliquent par deux tirs. Mais la voiture termine sa course quelques centaines de mètres plus loin, sur l'avenue Janvier, totalement renversée.

Mais l'homme agressif est en réalité le passager de la voiture pas le conducteur tué, lui s'en est sorti indemne et ne connaissait visiblement pas très bien le conducteur de la voiture. Ils étaient allés durant la nuit dans une discothèque ensemble et avaient fini la soirée place de la gare. En réalité c'est justement car le conducteur tué avait emprunté le véhicule de son tout nouvel ami que le jeune homme aurait très agressif et c'est pour cela qu'il hurlait au téléphone, il portait en effet un couteau. Ce passager lui est âgé de 20 ans très peu connu des services de police.

On apprend donc ce lundi, grâce aux résultats de l'autopsie, que ce sont les tirs des policiers qui ont causé la mort de l'homme. Une balle a touché le cœur, précise le procureur de la République de Rennes.

Deux enquêtes ont été ouvertes dans cette affaire, l'une pour tentative d'homicide sur les fonctionnaires confiée à la police judiciaire, l'autre à l'Inspection générale de la police nationale pour déterminer les circonstances précises de l'utilisation des armes dans cette interpellation.