Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rennes : la plaque en hommage à la Mayennaise Grâce Lochin a été retrouvée

-
Par , France Bleu Mayenne, France Bleu Armorique

La plaque en hommage à Grâce Lochin, une jeune Mayennaise morte en 2019, renversée par un camion poubelle à Rennes, a été retrouvée ce lundi matin dans un canal de l'agglomération rennaise.

Le carrefour où a eu lieu l'accident en 2019
Le carrefour où a eu lieu l'accident en 2019 © Radio France - Joël Lochin

C'est un soulagement pour Joël Lochin. La plaque commémorative pour sa fille, qui avait disparu à Saint-Grégoire (Ille-et-Vilaine) ce week-end a été retrouvée par les services techniques de la commune ce lundi. Une stèle à la mémoire de Grâce Lochin, décédée le 4 novembre 2019, renversée à vélo par un camion poubelle au croisement de l'avenue Patton et du boulevard Rochester de Rennes. 

La commune a appelé Joël Lochin ce lundi matin pour lui annoncer que la plaque a été retrouvée. "Le support est cassé mais la plaque est intacte. Ils ont tout repêché dans le canal" raconte le père de famille. Un nouveau support sera donc fabriqué. "Ils me recontacteront pour fixer une date de remise en place de la stèle de ma fille" poursuit Joël Lochin. 

Quasiment un an après le drame, l'enquête pour établir les circonstances précises du décès de la jeune fille est presque terminée. En novembre, le dossier devrait été transféré au parquet de Rennes. "J'attend que l'on puisse déterminer les responsabilités des gens qui ont causé la mort de ma fille et des infrastructures qui étaient inadaptées. Que l'on reconnaisse que d'une façon ou d'une autre, il y a eu négligence. Il y a eu une faute de conduite. On doit être maître de son véhicule et voir tout ce qu'il y a autour. On ne peut pas dire "j'ai pas vu", il n'y a aucune excuse" déclare Joël Lochin. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess