Faits divers – Justice

Rennes : la police dément la rumeur de l'arrestation d'un homme radicalisé

Par Céline Guétaz, France Bleu Armorique et France Bleu jeudi 22 décembre 2016 à 19:12

La police rennaise a dû démentir la rumeur
La police rennaise a dû démentir la rumeur © Maxppp - Céline Guétaz

La police rennaise a dû démentir sur son compte Twitter la fausse information diffusée par un élu du Front National. L'élu annonçait l'interpellation d'un homme radicalisé, en possession des plans du plus grand centre commercial de la ville.

La police rennaise a rapidement réagi sur Twitter : "aucune interpellation liée à un dossier terroriste n'a eu lieu à Rennes et ses alentours". La direction départementale de la sécurité publique en Ille-et-Vilaine a dû diffuser ce message en raison d'un tweet de Gilles Pennelle, président du groupe FN au Conseil régional de Bretagne. L'élu frontiste a en effet écrit sur son compte Twitter, suivi par plus de 3000 followers, qu'un "homme radicalisé avait été arrêté à Rennes, en possession des plans du centre commercial Alma". Un centre commercial très fréquenté en cette période d'achat de cadeaux de Noël. Le tweet avec cette fausse information a très vite été diffusé sur le réseau social. La direction du centre Alma a alors alerté les services de police qui ont pu faire taire la rumeur.

Gilles Pennelle, lui a effacé son tweet. D'autres centres commerciaux en France ont ainsi été visés par ce type de rumeur, c'était le cas il y a quelques jours à Dijon .