Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rennes : le jeune de 27 ans mort à moto était poursuivi par la police

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu

Dans la nuit du samedi 20 au dimanche 21 février, une jeune homme de 27 ans est décédé au guidon de son deux-roues sous le pont de Nantes à Rennes (Ille-et-Vilaine). D'après le procureur de la République, il venait de commettre plusieurs infractions et était poursuivi par la police.

Des policiers de la bac. (Illustration)
Des policiers de la bac. (Illustration) © Maxppp - Michel Desprez

Un jeune homme de 27 ans est décédé au volant d'une moto dans la nuit du samedi 20 au dimanche 21 février à Rennes, sous le pont de Nantes. Ce dimanche soir, on apprend par le procureur de la République que le pilote était poursuivi par les policiers de la brigade anti-criminalité (Bac).

Excès de vitesse et autres infractions

Il est quasiment minuit lorsque deux équipages de la Bac aperçoivent le pilote, un jeune antillais au guidon d'une moto Yamaha de 700 cm3. Le conducteur roule à vive allure sur le quai de Châteaubriant et brûle plusieurs panneaux stop. Dans la foulée, il ne respecte pas non plus le feu rouge situé au carrefour entre le quai Lamartine et la place de Bretagne.

Les équipages de la Bac activent alors leur gyrophare et suivent le motard qui refuse d'obtempérer et continue sa route. Les policiers se lancent à sa poursuite. Quelques minutes plus tard, ils retrouvent le pilote au sol à l'entrée du pont de Nantes, au carrefour du boulevard de la Tour d'Auvergne, du boulevard du Colombier et de la rue de Nantes

Les secours ne parviennent pas à réanimer la victime

Le jeune homme est inconscient. Il aurait percuté un garde-corps protégeant un trottoir. Les secours ne parviendront pas à le réanimer. D'après le procureur de la République, une autopsie a été demandée. "Embauché récemment dans une entreprise de transport. Il disposait du permis lui permettant de conduire le véhicule en cause lui appartenant." La victime est déjà connue de la justice. Rien ne permet pour le moment de dire ce que faisait le jeune homme en pleine nuit en ville pendant le couvre-feu.

Par ailleurs, "l’enquête a permis d’établir, grâce notamment à plusieurs témoignages de riverains, que l’intéressé était seul au moment de l’accident, les policiers n’étant arrivés sur place que dans un second temps," précise le procureur de la République.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess