Faits divers – Justice

Rennes : nouvel incendie dans un immeuble du centre historique

Par Romain Romain Pouzin Roux, France Bleu Armorique et France Bleu samedi 20 août 2016 à 14:26

Le feu a pris peu avant 8h ce samedi matin, dans les combles de cet immeuble de la place Sainte-Anne.
Le feu a pris peu avant 8h ce samedi matin, dans les combles de cet immeuble de la place Sainte-Anne. © Radio France - Romain Roux

Ce samedi matin, à Rennes, peu avant 8h, un incendie s'est déclaré dans les combles d'un immeuble de la rue Saint-Louis, à deux pas de la place Sainte-Anne. Les pompiers sont déjà intervenus la semaine dernière dans le centre historique pour un feu d'origine électrique.

Ce n'est pas la brume mais bien la fumée qui enveloppait ce samedi matin la place Sainte-Anne. La forte odeur de brulé était d'ailleurs là pour le confirmer : la toiture d'un immeuble situé au début de la rue Saint-Louis s'est embrasée peu avant 8h. Arrivés rapidement sur place, les pompiers sont parvenus à maîtriser les flammes, qui ont atteint plusieurs mètres de haut, après avoir évacué la dizaine d'habitants.

Parmi eux, Jean-Alexis, un barman de 26 ans, était aux premières loges. Il vit au troisième étage de ce bâtiment qui en compte quatre. "Ma petite amie m'a réveillé en disant qu'il y avait des flammes", raconte-t-il. "J'ai pris un seau pour tenter d'éteindre, mais il y avait tellement de braises que j'ai compris que c'était impossible".

Ecoutez le témoignage de Jean-Alexis : "Il y avait des flammes partout"'

"Insalubrité"

Comme lui, les habitants de l'immeuble vont être relogés dans des hôtels de la ville en attendant de pouvoir rentrer chez eux. Au total, 80 pompiers ont été mobilisés, dont 50 toute la journée pour surveiller une éventuelle reprise de feu. Ils prévoyaient également une ronde toutes les deux heures pendant la nuit pour surveiller au plus près les cendres. La police a ouvert une enquête pour déterminer les causes de l'incendie, qui restent encore inconnues.

Mais les habitants pointent déjà le manque d'entretien du bâtiment. "Les appartements sont en bon état mais la cage d'escalier est carrément insalubre", raconte Claudia, qui vit, elle aussi, au troisième étage. "La porte d'en bas est ouverte à tout le monde, l'entrée est dégueulasse (sic) et régulièrement des gens squattent les combles, là où le feu a pris". "Je pense que l'immeuble n'était pas aux normes", renchérit Jean-Alexis le barman. "Il y a des câbles électriques qui pendent dans tous les sens".

Des incendies récurrents dans le centre historique

La mairie ne veut pas préjuger des résultats de l'enquête mais reconnaît un problème de mise aux normes dans les vieux bâtiments du centre historique de la ville, régulièrement la proie des flammes. En mars, déjà, cinq appartements situés à proximité avaient été touchés. Et sur la seule semaine dernière, les pompiers ont compté cinq départs de feu dans le centre ancien de Rennes, dont plusieurs sont liés au mauvais état des immeubles.

Les zones de réhabiliation du centre historique. L'immeuble qui a pris feu ce samedi matin était en zone prioritaire.  - Aucun(e)
Les zones de réhabiliation du centre historique. L'immeuble qui a pris feu ce samedi matin était en zone prioritaire. - metropole.rennes.fr

"Depuis 2011, nous avons engagé un plan de rénovation parce que nous sommes conscients du problème", explique Eric Berroche, adjoint au maire en charge des quartiers. "Le blocage vient du fait que la rénovation des bâtiments coûte très cher aux copropriétaires quand les bâtiments n'ont pas été entretenus depuis des décennies. On a donc engagé un vrai travail de conviction et mis sur la table une aide financière, même si, au départ, cela ne relève pas de nos compétences directes".

La première phase de réhabilitation du centre ancien a permis de mettre aux normes 80 immeubles. La deuxième partie a été lancée en février dernier. 500 restent encore à rénover.