Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rennes : onze policiers sanctionnés après leur manifestation devant le domicile de la maire

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu

Le jeudi 17 décembre, des policiers du commissariat de Rennes avaient manifesté devant le logement de la maire Nathalie Appéré. Le ministre de l'Intérieur avait demandé des sanctions. Les avertissements viennent de tomber.

Les policiers s’étaient rendus sur place avec leur véhicule de service.
Les policiers s’étaient rendus sur place avec leur véhicule de service. © Maxppp - Lionel Vadam

L'affaire avait beaucoup de bruit et pas seulement au sens propre. Le jeudi 17 décembre, vers 23h, des policiers en uniforme se sont rendus devant le domicile de la maire de Rennes, Nathalie Appéré, pour manifester leur mécontentement. Venus notamment pour réclamer des cartes d'accès au métro de la ville, ils ont activé les sirènes de leurs véhicules de service.

Une manifestation bruyante, dénoncée par de nombreux politiques et le syndicat FO Police notamment. La maire de Rennes avait d'ailleurs vivement réagi. Cette opération a même poussé le ministre de l'Intérieur à demander des sanctions à l'encontre des policiers présents ce soir-là.

Au final, onze policiers gradés, des "chefs de bord" ont fait l'objet d'une procédure disciplinaire sur instruction ministérielle, précise le Sicop, le service d’information et de communication de la police national. Ces onze policiers ont fait l'objet d'un avertissement qui vient de leur être notifié. Il s'agit d'une sanction de premier groupe qui peut être prononcée sans consultation du conseil de discipline.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess