Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Que sait-on de Céline Vervaele disparue à Rennes ? Ses proches témoignent

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Armorique

Céline Vervaele, 29 ans, a disparu depuis le samedi 13 mars à Rennes (Ille-et-Vilaine). Ce jeudi 1er avril, une information judiciaire pour enlèvement et séquestration a été ouverte. Ses proches décrivent une "baroudeuse" capable de se débrouiller seule dans la nature.

Céline Vervaele a disparu depuis la mi-mars à Rennes.
Céline Vervaele a disparu depuis la mi-mars à Rennes. - Police Nationale

"Pour se rassurer, on se dit que Céline est une baroudeuse et qu'elle est sûrement quelque part," Au téléphone, depuis la petite ville d'Anould nichée dans les Vosges entre Epinal et Colmar, Christophe, l'oncle de Céline Vervaele ne cache pas son inquiétude.

Partie sans papier, sans moyen de paiement, ni téléphone

La jeune femme de 29 ans n'a pas donné de nouvelles depuis le samedi 13 mars. Ce jour-là, d'après son compagnon, David, elle a quitté leur appartement de la rue Eugène Pottier à Rennes sans téléphone, sans papiers et sans moyen de paiement. Il était aux alentours de 17h. Elle n'est jamais revenue.

L'alerte a été donnée dès le lendemain. Un chien pisteur a été envoyé sur place. Il a remonté sa trace jusqu'à l'écluse du Moulin du Comte, près du Roazhon Park, à quelques centaines de mètre de son domicile. La Vilaine a été sondée. De gros moyens ont été mobilisés. Sans succès, les policiers ont ratissé la Prévalaye où Céline aime se rendre. 

Un projet de commerce avec son compagnon

Depuis quelques mois, elle se mobilise d'ailleurs pour défendre les terrains menacés de bétonisation par le projet d'agrandissement du Stade Rennais. Avec son conjoint, âgé de 51 ans, elle fait partie du collectif de sauvegarde. Fin janvier, le couple avait été vu lors de l'opération de plantation de plusieurs centaines d'arbres sur la plaine. 

Céline et son compagnon David lors de l'opération de plantation des arbres à la Prévalaye.
Céline et son compagnon David lors de l'opération de plantation des arbres à la Prévalaye. © Radio France - Maxime Glorieux

Ils avaient un autre projet en commun, créer un commerce multi-services au sein d'une petite commune d'Ille-et-Vilaine. Ils l'avaient baptisé "La Bicoque 35". Ils projetaient même d'ouvrir ce lieu en 2022.

Engagée dans la protection de l'environnement

L'écologie a toujours été au cœur des préoccupations de Céline Vervaele. Agnès, une amie rencontrée au collège le confirme. "Protéger l'environnement, ça fait partie de son mode de vie, mais ça va au-delà du simple militantisme. Je ne suis pas étonnée qu'elle soit partie sans portable. Elle n'aime pas ça. Elle n'a un smartphone que depuis peu de temps. Elle n'a pas non plus de sac à main."

Ces dernières années, Céline a multiplié ses engagements. Mobilisé contre le projet d'enfouissement de déchets nucléaires à Bure dans la Meuse elle s'est aussi lancée en politique à Angers. En 2014, l'étudiante de 21 ans figurait sur une liste citoyenne aux municipales arrivée en sixième position lors du premier tour.

Titulaire d'un master dans le domaine de l'aménagement des territoires, membre du collectif écologiste Alternatiba, la jeune militante a découvert Rennes il y a sept ans. "Elle ne revient dans les Vosges que deux fois par an," précise son oncle Christophe. 

Décrite comme engagée et enjouée par ceux qui la connaissent, la jeune femme aux tâches de rousseurs n'est pas une grande bavarde. Pudique, elle ne se confie pas beaucoup à sa mère ni à son frère, plus jeune qu'elle. "C'est une femme discrète et très bienveillante. Elle cherche souvent à arrondir les angles. Elle est volontaire, efficace et organisée, c'est une facilitatrice," argumente Patrick, militant écologiste qui la fréquente depuis plus d'un an. "C'est quelqu'un de débrouillard, j'espère sincèrement qu'elle est juste partie prendre le large et qu'elle va nous revenir. Je ne veux pas penser au pire."

Elle aurait renoué avec un homme

Ces derniers mois, Céline aurait caché un secret. Elle aurait renoué avec un homme qu'elle connaissait depuis plusieurs années. Le vendredi 12 mars, elle a d'ailleurs laissé une lettre à son compagnon pour s'expliquer sur cette relation sentimentale. Il a été question de séparation. "A Noël, nous n'avons pas eu le sentiment que quelque chose n'allait pas," précise le tonton.

En l'état actuel, aucun élément ne permet d'associer son conjoint à la disparition de sa compagne, indique le procureur de la République, Philippe Astruc. L'ouverture d'une information judiciaire pour enlèvement et séquestration ce jeudi 1er avril va permettre de mobiliser de nouveaux moyens d'enquête.

Prise en auto-stop à Saint-Grégoire ?

Céline Vervaele aurait été prise en auto-stop à Saint-Grégoire, au nord de Rennes le mardi 16 mars,  jour de la diffusion de son portrait dans les médias. "Ce témoignage, n'a pour l'heure pas pu être corroboré par d'autres éléments accréditant avec davantage de certitude une disparition volontaire," ajoute le procureur de la République. "Peut-être qu'elle a choisi de disparaître volontairement. Si elle veut user de ce droit, j'espère qu'elle préviendra la police pour leur dire. On sera tous rassuré," conclut Agnès.

Les recherches vont se poursuivre sur le terrain. Les enquêteurs vont continuer de rassembler les éventuelles preuves pour nourrir leurs hypothèses. Pendant ce temps, toute personne susceptible d'apporter des informations sur cette disparition peut contacter la police nationale au 02 99 79 87 87.

La police avait lancé un appel suite à cette disparition inquiétante.
La police avait lancé un appel suite à cette disparition inquiétante. - Police nationale
Choix de la station

À venir dansDanssecondess