Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Rennes : recalé pour une demande d'arrêt maladie, il s'attaque à la permanence de SOS médecin

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu

Ce mercredi soir, vers 22h30 à Rennes, un homme s'est attaqué à la permanence de SOS médecin. Motif ? On lui a refusé une prolongation d'arrêt maladie pour une conjonctivite.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - Victor Vasseur

Rennes, France

Les urgences de la nuit n'ont pu être assurées par SOS médecins dans la nuit du 22 août à Rennes. Le responsable est un homme de 46 ans. Vers 22h30, ne pouvant entrer dans les locaux situés rue Le Guen de Kerangal, il s'est attaqué à la porte jusqu'à faire exploser la vitre et dégrader le mécanisme de la serrure. 

Cela fait partie malheureusement des dérives que l'on peut avoir au quotidien. C'est de la bêtise profonde - Docteur Jean-François Brun, SOS Médecin

Fortement alcoolisé, l'homme venait pour demander la prolongation d'un arrêt de travail de 15 jours pour une conjonctivite. Plus tôt dans la soirée il s'était vu refuser un rendez-vous par le médecin de la permanence. "Ce n'est pas notre métier de prolonger des arrêts maladie. Les urgences sont nos priorités" explique le docteur Jean-François Brun, SOS Médecin.

La permanence SOS Médecin va changer de locaux

A cause des dégradations, et faute de serrurier disponible dans la nuit, le médecin de garde a été obligé de rester à la permanence et n'a pu répondre aux éventuelles urgences de la nuit. L'homme, qui a pris la fuite à vélo, a été interpellé près de l’hôtel de Rennes Métropole et placé en cellule de dégrisement. 

Sans lien avec cet incident, la permanence de SOS médecin à Rennes va prochainement changer d'adresse.  Dès la deuxième semaine de septembre elle déménagera au 106 de la rue Eugène-Pottier. "Ce sont des locaux qui devront nous garantir plus de sécurité" précise Jean-François Brun.

Choix de la station

France Bleu