Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice

Rennes : un automobiliste flashé à 200 km/h alors qu'il venait de récupérer son permis

mardi 15 janvier 2019 à 17:53 Par Maxime Bossonney, France Bleu Armorique et France Bleu

C'est une vitesse qui a affolé les compteurs de l'unité motocycliste des CRS ! Un chauffard a été contrôlé ce mardi 15 janvier vers 15h00 sur la quatre voies dans le sens Rennes-Redon à 200 km/h au lieu des 110 autorisés. Le conducteur venait juste de récupérer son permis.

Le conducteur de 37 ans a été contrôlé à 200 km/h au volant d'une BMW
Le conducteur de 37 ans a été contrôlé à 200 km/h au volant d'une BMW © Maxppp - Pierre Heckler

Rennes, France

C'est vers 15h00 ce mardi 15 janvier que les motards de l'unité motocycliste des CRS voient passer à vive allure une BMW alors qu'ils effectuaient un contrôle de vitesse sur la quatre voies dans le sens Rennes-Redon. Au compteur du radar, les chiffres s'affolent : 200 km/h au lieu des 110 autorisés ! Après une course-poursuite sur une dizaine de kilomètres, le chauffard est interpellé vers une station service Total au niveau de la commune de Guignen.

L'automobiliste avait un permis probatoire

Au volant de la voiture, un homme de 37 ans, qui faisait la course avec un autre véhicule, qui, lui, n'a pas pu être intercepté.

Le chauffard venait juste de récupérer son permis et était en conduite probatoire. Sa vitesse autorisée sur cet axe était donc de seulement 100 km/h. Son permis lui avait été soustrait auparavant pour excès de vitesse, alcoolémie au volant et usage du téléphone portable.

Son permis lui a été immédiatement retiré, il risque une suspension de trois ans et 1.500 euros d'amende. Il pourra être convoqué dans les prochains jours au tribunal correctionnel.