Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Rénovation au Fort du Portalet : les détenus reçoivent leur diplômes

vendredi 6 octobre 2017 à 19:13 Par Maud Calves, France Bleu Béarn

Pendant six mois, six détenus ont rénové le Fort du Portalet, en vallée d'Aspe. Encadré par les Compagnons, ils ont reçus leur diplômes de maçon de bâti ce vendredi. Une pièce qui devrait accélérer leur réinsertion.

Une partie du Fort du Portalet a été rénové par les détenus
Une partie du Fort du Portalet a été rénové par les détenus © Radio France - Maud Calvès

Ils ont apporté leurs pierres à l'édifice. Six détenus venus des maisons d'arrêt de Pau, Bayonne, Mont-de-Marsan ou encore de Tarbes ont rénové le Fort du Portalet pendant six mois. Ils viennent de recevoir leurs diplômes des mains du préfet des Pyrénées-Atlantiques. Depuis début avril, huit heures par jour, ils ont pu se former à l'enduit, à la réfection des murs ou au montage d'échafaudages, auprès d'un formateur des Compagnons du Tour de France. Le but : permettre à des détenus d'obtenir un savoir-faire et de se réinsérer plus facilement. "C'est souvent le premier diplôme de leur vie. Ils démarrent avec plus de chances que celui qui n'a aucune qualification" se félicite Catherine Veyssy, vice-présidente en charge de la formation professionnelle de l'apprentissage et de l'emploi au Conseil Régional.

Catherine Veyssy, vice-présidente en charge de la formation au Conseil Régional.

Une sélection rigoureuse

Après le succès du premier projet réalisé en 2015, les places étaient très demandées par les détenus. Vingt-trois candidats voulaient en faire partie. Au total, seuls six ont été sélectionnés, en fonction de leurs motivations, de leur capacité à vivre en communauté et du temps qu'il leur restait à effectuer en prison. Les six volontaires sont en passe de purger leur dette envers la société. Avant d'entamer les travaux, les détenus en semi-liberté ont suivi une formation de cinq semaines à Lons, auprès des Compagnons du Tour de France. Ils se sont ensuite attelés à la rénovation du Fort. Une ligne non négligeable sur leur futur CV.