Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Rentrée perturbée à Vinay à cause d'un incendie volontaire dans une école maternelle

mercredi 30 août 2017 à 11:28 Par Véronique Saviuc, France Bleu Isère

La rentrée se fera bien lundi pour les 140 élèves de l'école maternelle des Séquoïas, mais dans les locaux d'une école primaire suite à l'incendie allumé volontairement ce mercredi matin dans cette école de Vinay.

L'école maternelle des Séquoïas à Vinay
L'école maternelle des Séquoïas à Vinay - Mairie de Vinay

Vinay, Isère, France

Quatre feux en quatre heures à Vinay

La nuit a été mouvementée à Vinay, la petite ville de 4000 habitants du sud du Grésivaudan, à cause d'incendiaires qui ont allumé quatre feux entre deux heures et six heures et demi ce mercredi matin. Vers deux heures, un scooter a été incendié rue Jean-Vinay et les flammes se sont propagées au toit d'un cabanon proche et aux objets qui y étaient entreposés.

Vers quatre heures du matin, c'est une voiture qui part en fumée au niveau de l'impasse du Pré-Chapotin, et deux heures plus tard un autre véhicule place du Docteur-Dupré. A six heures vingt, c'est l'école maternelle des Séquoïas qui est visée par les vandales qui ont fracturé la porte, se sont introduits dans un local où ils ont mis le feu à une machine à relier.

"Je suis scandalisée et en colère, tout était prêt pour la rentrée" — Laura Bonnefoy, maire de Vinay

Les salles de classe n'ont pas été endommagées par les flammes mais par les fumées et la suie. Et les 140 enfants qui devaient faire lundi aux Séquoïas seront accueillis à l'école primaire voisine de la Mayette le temps des travaux de réparation. "Je suis scandalisée et en colère" nous a confié Laura Bonnefoy, le maire de Vinay, "tout était prêt pour la rentrée. Les enseignants et les enfants sont très choqués."