Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Repéré par un gendarme alors qu'il fume un joint en direct sur Périscope, le Corrézien ira au tribunal

mercredi 20 juillet 2016 à 18:14 Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin

Ahhhhhhhh, Internet ! Il faut être discret sur la toile. Un Corrézien vient de le vérifier après avoir été repéré par un gendarme en train de fumer une cigarette magique, tout en diffusant la vidéo en direct. Le jeune homme devra s'expliquer devant le tribunal.

Direction le tribunal pour un joint fumé tout en diffusant la vidéo en direct
Direction le tribunal pour un joint fumé tout en diffusant la vidéo en direct © Maxppp - Xavier de Feynol

On peut être amateur de cannabis et de nouvelles technologies... mais on peut aussi être gendarme et fan de nouvelles technologies. Un jeune Corrézien vient d'en faire l'amère expérience. Cet Objatois de 24 ans était tranquillement chez lui, en train de fumer son joint ce mardi soir, tout en se filmant en direct via l'application Périscope.

Le gendarme le repère en direct

Mais les gendarmes surveillent aussi ce qui se passent sur la toile ! Et à ce moment là, le patron de la brigade de gendarmerie d'Objat est en ligne pour voir s'il se passe éventuellement quelque chose dans son secteur. Et justement, le fumeur de joint ne lui est pas inconnu. Le jeune homme a déjà été condamné pour usage de stupéfiants par le tribunal à un mois de prison avec sursis mise à l'épreuve, et obligation de soins. Des plants de cannabis apparaissent aussi dans son domicile lors de la diffusion vidéo. Du coup, il retournera devant le tribunal de Brive où il sera jugé courant septembre pour usage de stupéfiants en récidive.