Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

REPORTAGE- Pour le bicentenaire de la naissance de Gustave Flaubert, des expositions en suspens

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

C'est le bicentenaire de la naissance de l'auteur rouennais Gustave Flaubert. A la galerie Saint-Romain de Rouen, l'aquarelliste Dorothée Piateck expose ses peintures. Une exposition qui ne sera ouverte au public qu'à la levée des restrictions sanitaires.

A l'atelier Saint-Romain à Rouen, l'aquarelliste Dorothée Piateck exposera ses oeuvres sur les lieux de vie de Gustave Flaubert.
A l'atelier Saint-Romain à Rouen, l'aquarelliste Dorothée Piateck exposera ses oeuvres sur les lieux de vie de Gustave Flaubert. © Radio France - Anna Huot

Sur la table de l'atelier Saint-Romain, à Rouen, les aquarelles de l'artiste Dorothée Piatek sont disposées en ligne. Elles représentent les lieux de vie de l'écrivain du XIXème siècle Gustave Flaubert et de son héroïne de roman Emma Bovary. Des toiles qui seront présentées au public en mai, dans le cadre du bicentenaire de la naissance de l'écrivain. 

Un travail de longue haleine 

Pour réaliser ces aquarelles, l'artiste a d'abord effectué un long travail de recherche. "Je me suis rendue sur les lieux, je les ai photographiés et j'ai également regroupé des archives. Par exemple, pour sa maison de Déville-lès-Rouen, j'ai dû faire énormément de recherches pour retrouver la façade d'époque car elle n'existe plus actuellement, il ne reste que le perron", raconte-t-elle. 

Une technique minutieuse

Les bâtiments sont peints sur des petits formats, qui n'excèdent pas une dizaine de centimètres. "Cela demande beaucoup de minutie. Je travaille à la loupe avec de très petits pinceaux", explique l'artiste. Grâce à l'aquarelle, elle joue sur les teintes. "Par exemple, il n'y a jamais une brique d'une même couleur." 

Désormais, il ne manque plus que l'encadrement, dont se charge la galeriste Valérie Hanoteaux. "Pour certains, on va simplement chercher des couleurs qui mettent en valeur le sujet et pour d'autres on fera un encadrement plus recherché pour accentuer des perspectives." La responsable attend désormais de pouvoir rouvrir sa galerie au public pour leur faire découvrir Rouen à travers Gustave Flaubert et Emma Bovary. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess