Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Republication des caricatures de Mahomet : "Ils ont raison", réagit le président du CRIF de Midi-Pyrénées

-
Par , France Bleu Occitanie

En ce jour d'ouverture du procès des attentats de 2015, Charlie Hebdo republie les caricatures de Mahomet dans son numéro à paraître ce mercredi. Pour Franck Touboul, le président du CRIF de Midi-Pyrénées, "nous devons tous nous féliciter de la défense de la liberté d'expression".

Franck Touboul, président du CRIF de Midi-Pyrénées
Franck Touboul, président du CRIF de Midi-Pyrénées © Maxppp - Nathalie Saint-Affre

Alors que s'ouvre ce mercredi 2 septembre le procès des attentats de janvier 2015, Charlie Hebdo publie à nouveau les caricatures de Mahomet qui lui avaient valu d'être pris pour cible par les jihadistes. "Nous ne nous coucherons jamais. Nous ne renoncerons jamais", écrit Riss, le directeur de l'hebdomadaire satirique dans ce numéro, titré Tout ça pour ça, à paraître en kiosques aujourd'hui.

Franck Touboul, président du CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France) de Midi-Pyrénées, était l'invité de France Bleu Occitanie ce mercredi matin. Il comprend et applaudie cette décision prise par le journal satirique : "Je la comprends et ils ont raison. Nous devons tous nous féliciter de la défense de la liberté d'expression sinon là les terroristes auront gagné".

"Ceux qui mettent la ceinture d'explosifs ne sont pas les plus coupables, ce sont ceux qui travaillent le cerveau des plus faibles." — Franck Touboul

Ce procès, plus d'un an après celui du frère et de l’ami d’enfance de Mohamed Merah, est indispensable selon Franck Touboul : "Ce procès [celui de l'affaire Merah] avait une valeur réparatrice pour les victimes et je crois qu'une fois le procès terminé, nous avons pu constater qu'une page s'est tournée", dit-il.

RÉÉCOUTEZ - Franck Touboul, président du CRIF en Midi-Pyrénées

Le procès des attentats de 2015 s'ouvre sans les auteurs des attaques, les frères Kouachi sont morts ainsi qu'Amedy Coulibaly. Le procès n'en reste pas moins essentiel pour Franck Touboul : "Pour le procès de Toulouse nous avions considéré que les complices étaient tout aussi responsables que les assassins [...] ce sont ceux qui travaillent le cerveau des plus faibles qui sont les véritables responsables mais qui sont de surcroît les lâches parce que ceux-là on ne les voit pas, on ne les entend pas et c'est pas eux qui sont au devant du crime."
 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess