Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un réseau de trafic de drogue livrée à domicile démantelé à Nîmes

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gard Lozère, France Bleu

Quatre hommes avaient créé un réseau baptisé "Taxi weed" qui démarchait les clients par SMS et leur proposait des livraisons de drogue à domicile.

"Du jamais vu dans le Gard" ont expliqué le vice-procureur Alexandre Rossi et le commissaire Emmanuel Dumas.
"Du jamais vu dans le Gard" ont expliqué le vice-procureur Alexandre Rossi et le commissaire Emmanuel Dumas. © Radio France - Hervé Sallafranque

Nîmes, France

Le réseau était composé d'un préparateur de commandes et de trois livreurs qui sillonnaient tout le département avec leur propre voiture pour aller fournir à domicile un fichier de 150 consommateurs d'herbe, de résine de cannabis et parfois de cocaïne. Une entreprise avec son règlement interne très strict affiché sur les murs d'un box spécialement loué pour l'activité et même des primes pour les meilleurs employés. Comme pour des livraisons de plats cuisinés ou de pizzas, il existait un véritable petit catalogue avec des étiquettes différentes en fonction de la qualité et du prix des  produits et même des cartes de fidélité qui proposaient un joint gratuit à la 8e ou à la 10e commande. 

Le réseau fonctionnait à la fois par le bouche à oreille, mais aussi par un système de SMS qui tenait les clients informés des divers arrivages, puisque les trafiquants fonctionnaient à flux tendu, pratiquement sans stock. Un dossier stupéfiant qui constitue une première dans le département du Gard

Les quatre suspects, âgés d'environ 25 ans et inconnus de la justice jusqu'alors, seront jugés en comparution immédiate ce jeudi devant le tribunal correctionnel de Nîmes.

Des étiquettes spécifiques pour les produits et des cartes de fidélité pour les clients - Radio France
Des étiquettes spécifiques pour les produits et des cartes de fidélité pour les clients © Radio France - Hervé Sallafranque