Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Restes humains découverts à Issoire : le principal suspect avoue les faits

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Johnny T. a pu sortir du service psychiatrique dans lequel il avait été interné peu après son interpellation ce vendredi. Entendu par les enquêteurs mardi soir, le suspect a avoué avoir tué Thierry G. pour une sombre histoire d'argent. Il doit être déféré ce mercredi pour sa mise en examen.

Au premier étage l'appartement du principal suspect
Au premier étage l'appartement du principal suspect © Radio France - Olivier Vidal

Clermont-Ferrand, France

Il avait été interné dans un service psychiatrique quelques temps après son interpellation ce vendredi à la mi-journée à Clermont-Ferrand. Mardi soir, Johnny T., 36 ans, a pu en sortir après un avis favorable du médecin pour être entendu par les enquêteurs.

Placé en garde à vue, l'individu, atteint de lourds troubles psychologiques, a pu répondre à quelques questions des gendarmes. "Il a indiqué qu'il avait bien tué Thierry G. pour une histoire d'argent" explique Eric Maillaud, le procureur de la république de Clermont-Ferrand. "Parce que son copain a refusé de lui donner de l'argent pour pouvoir acheter de la drogue alors que ce dernier avait hérité d'une grosse somme" complète le procureur.

Démembré pour une histoire d'argent

"Le trentenaire n'a pas pu en dire beaucoup plus tant son état mental est dégradé" précise Eric Maillaud.
Johnny T. n'a pas dit pourquoi il avait démembré sa victime, ni s'il y avait eu un conflit autour d'une jeune femme qui avait tenté de se suicider il y a dix jours.

Le principal suspect est pour l'heure toujours en garde à vue. Il doit être déféré devant un juge dans la soirée de mercredi. Il devrait être mis en examen pour assassinat et atteinte à l'intégrité d'un cadavre et pourrait être placé en détention, si son état psychique le lui permet.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu