Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

RETRO 2015 - Les attentats : de Paris à l'Alsace

mardi 22 décembre 2015 à 5:00 Par Céline Rousseau, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

L'année 2015 a été marquée par les attentats les plus sanglants que la France ait connus depuis la Seconde Guerre mondiale. Des carnages revendiqués par Daech et qui ont provoqué de gigantesques mouvements de solidarité y compris en Alsace.

© Maxppp

Alsace, France

L'attaque au siège de Charlie Hebdo, puis celle de l'Hyper Cacher porte de Vincennes à Paris se déroule les 7 et 9 janvier. 17 personnes ont été assassinées au nom de l'Etat islamique par les frères Kouachi et Amedy Koulibaly, eux-mêmes abattus par la police.

Spontanément, partout en France, des rassemblements vont s'organiser sous la bannière "Je suis Charlie", comme à Strasbourg. "Je vais m'abonner à Charlie Hebdo" racontent sur France Bleu Alsace Hugo et Raphaël, deux lycéens. "Ils ont rendu ce journal immortel".

"Un véritable moment de panique"

Le 13 novembre au soir Paris va connaître un nouveau carnage perpétré par l'Etat islamique. Une série de mitraillages et d'attaque-suicides. Les spectateurs d'un concert au Bataclan et des badauds attablés en terrasse dans les 10e et 11e arrondissements sont abattus. 130 personnes sont tuées, 350 blessées.

Cette soirée de tueries avait démarré au Stade de France, où se disputait un match amical France-Allemagne, trois kamikazes se sont fait exploser aux abords du stade, un passant a été tué. Steve, un spectateur alsacien, était sur place avec des amis : "La première explosion, on a pensé que c'était un pétard, puis on a compris plus tard. On s'est mis sur la pelouse du stade en sécurité, mais on a vécu un véritable moment de panique".

L'état d'urgence est alors décrété en France par François Hollande, le marché de Noël de Strasbourg se tient sous haute surveillance, les contrôles aux frontières sont rétablis.

L'un des kamikazes du Bataclan est alsacien

Le 9 décembre dernier, on apprend que l'un des trois kamikazes du Bataclan était originaire du nord de l'Alsace. Foued Mohamed-Aggad, 23 ans a grandi à Steinseltz puis à Wissembourg, qu'il avait quitté pour la Syrie il y a deux ans. "C'était un mec cool, comme nous tous, il faisait la fête, il aimait les filles", commente l'un de ses amis. Son frère Karim, avait lui été interpellé à son retour de Syrie, il est incarcéré à Fleury-Mérogis.

Voir aussi : RETRO 2015 - Une année d'actualité en Alsace