Faits divers – Justice

Rétro 2016 | Retour sur les enquêtes et incendies qui ont marqué le Poitou

Par Marie-Coralie Fournier, France Bleu Poitou jeudi 29 décembre 2016 à 6:00

L'incendie contre le  Théâtre Auditorium de Poitiers a impressionné les riverains.
L'incendie contre le Théâtre Auditorium de Poitiers a impressionné les riverains. © Radio France - Nicolas Puissant

Dans notre rétrospective de l'année 2016, nous revenons ce matin sur certains faits divers de Vienne et Deux-Sèvres. Incendies, crimes, enquêtes... entre autres.

Pour la rétrospective de 2016 ce matin, France Bleu Poitou a choisi quelques faits divers marquants de l'année, en Vienne et Deux-Sèvres.

Mutinerie à la prison de Vivonne

Le 12 septembre 2016, une mutinerie éclate dans le centre de pénitentiaire de Vivonne. Des prisonniers mettent le feu et saccagent leur étage du centre de détention. Une centaine de pompiers est mobilisée pour venir à bout des flammes.

Les dégâts sont considérables, le centre de détention est inutilisable. Les 175 détenus du bâtiment sont transférés dès le lendemain vers d'autres prisons en France et les deux meneurs sont placés en garde à vue. Deux mois après, plusieurs prisonniers des autres étages portent plainte contre X pour mise en danger de la vie d'autrui.

Incendies au théâtre... et au collège

Deux autres incendies ont marqué les esprits : celui du théâtre auditorium de Poitiers, le 21 novembre et celui du collège de Coulonges-sur-l'Autize. Un feu criminel embrase quatre classes et une salle informatique en plein week-end. Après une semaine de fermeture, les élèves retrouvent leur établissement le 17 octobre. La partie abîmée a été bâchée, pour éviter tout traumatisme chez les élèves.

Des corps découverts à Niort

Toujours dans les Deux-Sèvres, une découverte macabre fait froid dans le dos à Niort, cet été. En deux mois, quatre corps mutilés sont retrouvés dans le quartier de la colline Saint André. Une série de meurtres dans les milieux marginaux, sur fond d'alcool et de drogue.

Agression d'une femme médecin à Châtellerault

Le 28 octobre, une femme médecin est agressée par un patient dans son cabinet à Châtellerault. Elle reçoit un coup de poing au visage parce qu'il ne supporte pas d'attendre son tour.

Les médecins de la Vienne se mobilisent pour leur consœur, et pour dénoncer ces comportements, de plus en plus fréquents selon eux. Une journée "santé morte" est organisée dans la Vienne le 22 novembre.
L'agresseur est quant à lui condamné à six mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Poitiers le 31 octobre.

Ecoutez la rétrospective 2016 sur les faits divers dans le Poitou.