Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : L'affaire Péchier à Besançon : un anesthésiste soupçonné d'empoisonnement sur des patients

RETRO 2017 en Franche-Comté : l'affaire du docteur Péchier

-
Par , , France Bleu Besançon
Besançon, France

Le docteur Péchier, anesthésiste bisontin, est mis en examen pour empoissonnement de 7 patients dans deux cliniques de Besançon. Deux de ces patients sont morts. Retour sur cette affaire hors-normes.

Le docteur Frédéric Péchier se dit innocent
Le docteur Frédéric Péchier se dit innocent © AFP - Sébastien Bozon

C'est l'un des événements marquants de l'année 2017 en Franche-Comté, l'affaire Péchier. Cet anesthésiste bisontin de 45 ans est soupçonné d'avoir empoisonner 7 patients dans 2 cliniques de Besançon entre 2008 et 2017. Deux des patients sont morts.

Le 29 mars, la justice examine l'appel du parquet concernant le placement sous contrôle judiciaire de l'anesthésiste. L'avocate générale demande son placement en détention provisoire. Le médecin ressort libre du tribunal, mais toujours sous contrôle judiciaire. Sa caution passe de 60.000 à 100.000 euros.  L'anesthésiste clame son innocence. 

Le docteur Péchier se dit innocent

A la fin de l'été, le docteur Péchier demande la levée de sa mise en examen et son placement sous le statut de témoin assisté. Mais le 11 octobre, le couperet tombe : il reste mis en examen.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess