Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Rétro 2018 dans l'Hérault

Rétro 2018 dans l'Hérault : un drame passionnel hors norme à Agde en octobre

vendredi 28 décembre 2018 à 5:01 Par Elisabeth Badinier, France Bleu Hérault

Début octobre à Agde, une femme et son amant sont retrouvés morts dans un appartement. Le mari jaloux, gravement blessé à l’arme blanche s’en sort mais avec de sérieuses séquelles. L'enquête est toujours en cours.

Le drame s'est noué dans un appartement à deux pas du commissariat d'Agde
Le drame s'est noué dans un appartement à deux pas du commissariat d'Agde © Radio France - Pocher

Agde, France

Le 3 octobre 2018, les policiers d’Agde découvrent dans un appartement de standing à deux pas du commissariat, une scène d’horreur inimaginable : un homme et une femme sans vie, défigurés après des échanges de coups de couteau et de marteau. À proximité, un autre homme, propriétaire des lieux est lui entre la vie et la mort après avoir été poignardé au niveau du cœur. 

Retour sur ce drame conjugal avec Stéfane Pocher

Quelques heures plus tôt, cet ancien directeur d’agence de voyage avait confié dans un long mail vouloir en finir avec la vie. Ce sexagénaire ne supportait plus que sa femme, épousée en début d’année, lui impose son amant au domicile conjugal. Son amant n'étant autre que son premier mari. Le sexagénaire vivait dans une chambre avec un aménagement de fortune. Les deux autres profitaient pleinement du reste de l'appartement. Le mari ne supportant plus ce calvaire a sans doute voulu tuer son épouse et son amant.

Les tensions étaient palpables dans le couple depuis des mois, Stéphane Pocher

Après quatre semaines de coma, il a pu être entendu mais n'a fait à ce jour aucun aveu.