Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Rétro 2018 : revivez l'actualité de l'année avec France Bleu Armorique

Rétro 2018 : la mort de Dorian, roué de coups devant une boîte de nuit à Rennes

jeudi 27 décembre 2018 à 7:06 Par Aurore Jarnoux, France Bleu Armorique

Cette année 2018 a été marquée par la mort de Dorian Guéméné, un jeune homme violemment agressé devant une discothèque à Rennes le 7 juillet. Ce serveur a été roué de coups par au moins six hommes. Ses proches ont organisé une marche blanche pour que de tels actes ne se reproduisent pas.

Dorian avait été retrouvé mort, roué de coups, à la sortie d'une discothèque de Rennes
Dorian avait été retrouvé mort, roué de coups, à la sortie d'une discothèque de Rennes © Radio France - Loick Guellec

Rennes, France

La mort de Dorian Guéméné a provoqué un vif émoi à Rennes. Le samedi 7 juillet, le jeune homme de 24 ans, originaire de Saint-Samson-de-Bonfossé dans la Manche, a été violemment agressé à la sortie de la boîte de nuit l'Espace. Il est mort le lendemain au CHU de Rennes.

Six hommes mis en examen

Ce 7 juillet, vers 6h du matin, une bagarre éclate à proximité de la discothèque. Plusieurs personnes s'acharnent sur Dorian, serveur au pub rennais "le Kenland". Il est roué de coups au visage. Un de ses amis est lui aussi agressé mais arrive à se relever et à appeler les secours. Tout serait parti d'une altercation verbale opposant Dorian et son ami, à un groupe de jeunes. 

Le jeune homme décède le lendemain, à l'hôpital Pontchaillou. L'autopsie révèle un traumatisme majeur, responsable de sa mort. Mercredi 11 juillet, quatre hommes, âgés de 22 à 28 ans, sont mis en examen et placés en détention provisoire à Rennes. En septembre, deux autres hommes âgés eux de 19 ans sont également poursuivis. Tous pour "meurtre avec guet-apens".

Les agresseurs présumés sont identifiés grâce aux caméras de vidéosurveillance et à des témoins présents sur place. 

Un mémorial et une marche blanche

Des bougies, des fleurs, des peluches et une lettre de ses parents : un mémorial en hommage à Dorian est improvisé sur les lieux de l'agression, devant la discothèque. Les proches du jeune homme sont sous le choc. "C'est seulement une histoire de jalousie", réagit Dimitri, ami de longue date de la victime.

C'est quelqu'un qui avait la main sur le cœur." - Dimitri, un ami de Dorian

Une cérémonie en hommage à Dorian Guémené se déroule au crématorium de Vern-sur-Seiche, près de Rennes, mi juillet. Et sa famille, qui vit en Ille-et-Vilaine, organise une marche blanche quelques jours plus tard, dans le centre-ville de Rennes. 

Carine Servain, la mère de Dorian, veut transmettre un message simple : garder en mémoire la mort de son fils pour que de tels faits ne se reproduisent pas

On a le droit de sortir, de boire, de faire la fête, et même de ne pas être d'accord. Mais qu'on arrête de se battre pour se faire du mal. Si quelqu'un est à terre, il faut l'aider et non s'acharner dessus." - Carine Servain, la mère de Dorian