Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Rétro 2018 : revivez l'actualité de l'année avec France Bleu Armorique

Rétro 2018 : une maison saccagée par des locataires Airbnb près de Janzé

mercredi 2 janvier 2019 à 7:06 Par Aurore Jarnoux, France Bleu Armorique

Le week-end du nouvel an 2018, des locataires Airbnb ont complètement saccagé la maison d'un couple, à Sainte-Colombe, commune au sud de Janzé. Marina et Julien Mahroug n'ont pas pu regagner leur domicile avant plusieurs semaines.

Julien et Marina Mahroug sont bouleversés par le saccage de leur maison.
Julien et Marina Mahroug sont bouleversés par le saccage de leur maison. © Radio France - Fanny Beaurel

Sainte-Colombe, France

"Scandaleux", "honteux", "pauvre famille" : de nombreux internautes ont réagi sur les réseaux sociaux suite à la diffusion des images de la maison de Marina et Julien Mahroug. Le week-end du nouvel an 2018, ce couple, qui vit à Sainte-Colombe au sud de Janzé, a loué son domicile sur le site Airbnb. Sauf que les locataires ont ravagé la maison.

Murs abîmés, frigo cassé et détritus éparpillés

Pourtant, au départ, tout est normal. Marina et Julien Mahroug sont contactés via Airbnb, plateforme qu'ils utilisent régulièrement. "Il m'a écrit : "nous souhaitons fêter le nouvel an en famille chez vous dans un endroit convivial et chaleureux, faites moi confiance", explique Marina.

Sauf que le 1er janvier 2018, le couple est alerté par ses voisins : le lotissement est envahi. Marina et Julien se précipitent chez eux et découvrent leur domicile complètement sans dessus dessous. Une quarantaine de personnes est venue faire la fête chez eux et a tout ravagé. 

Ils ont cassé le frigo, le lave-vaisselle, la chaudière. Ils ont mis tous nos bibelots dans les douches, tous les tiroirs ont été arrachés, les matelas sont souillés." - Julien Mahroug

Les murs sont tous abîmés, les sols maculés d'alcool et jonchés de détritus. Même le poisson rouge de leurs deux filles, âgées de quatre et sept ans, n'a pas survécu.

Le lit parapluie a été retrouvé dans la baignoire. - Aucun(e)
Le lit parapluie a été retrouvé dans la baignoire. - DR Marina Mahroug

Le couple décide alors de porter plainte. Un huissier de justice vient constater les dégâts. Selon une entreprise de nettoyage, il va falloir 60 heures de travail pour remettre la maison en état. Et des artisans ont estimé les travaux : entre 20.000 et 30.000 euros.

Le couple dénonce la lenteur d'Airbnb

La plateforme Airbnb assure la famille de son soutien, dit vouloir héberger les Mahroug dans un logement temporaire. Mais deux semaines plus tard, Marina et Julien se retrouvent un peu seuls. 

Ils [Airbnb] ont mis dix jours à nous envoyer un expert, il a fallu qu'on les harcèle par téléphone." - Julien Mahroug

La famille a bien été relogée mais une semaine plus tard et loin de chez elle, "à 45 minutes de l'école de nos filles" s'agace Julien. 

Heureusement, la famille Mahroug peut compter sur le soutien de ses proches. Un ami a lancé une cagnotte en ligne. Et elle a recueilli des milliers d'euros !