Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice
Dossier : Rétro 2019 dans l'Hérault

Rétro 2019 dans l'Hérault : l'agression d'une enseignante à Agde

-
Par , , France Bleu Hérault

En cette fin d'année, coup de projecteur sur les événements marquants de 2019 dans l'Hérault. Ce mardi, on revient sur l'agression filmée d'une enseignante d'une école primaire d'Agde (Hérault)

La mère et la grand-mère qui ont agressé une enseignante d'Agde seront jugées en mars 2020
La mère et la grand-mère qui ont agressé une enseignante d'Agde seront jugées en mars 2020 © Radio France - Stéfane Pocher

Agde, France

"Je vais te crever, je vais te plumer." Les mots sont violents, les images, tournées par l'enseignante elle-même, le sont encore plus. En septembre dernier, la mère et la grand-mère d'un élève de l'école Jules-Verne d'Agde ont pris à partie une enseignante

Sur la vidéo, la grand-mère est debout et hurle: "J'ai porté plainte, je ne veux plus que vous vous occupiez de .... !" La mère, très jeune, enchaîne : "Je vais porter plainte et je t'attends à la sortie !" Elle avance et tente d'attraper le téléphone de l'enseignante. Le directeur la met à la porte du bureau ainsi que l'un des deux enfants. 

L'institutrice tente de se défendre: "Il tape les autres devant une maîtresse qui le gronde et vous, vous venez engueuler la maîtresse ? Le ton monte de plus belle. La grand-mère : "Je vais te crever, je vais te plumer.... Je vais te plumer." La mère bouscule tout le monde, se jette sur l'enseignante pour s'emparer du téléphone. Le directeur est obligé de la mettre à la porte.

L’absence de réaction du rectorat est pointée du doigt. Cinq jours après les faits, la rectrice Béatrice Gilles décide de se rendre sur place après avoir eu la victime au téléphone. La rectrice dénonce les faits après avoir rencontré l’équipe pédagogique. Par mesure conservatoire, et pour son épanouissement, l’enfant est placé dans une autre école. L’enseignante est traumatisée.

La mère et la grand-mère ont été placées en garde à vue pendant 36 heures. Poursuivies pour menace de mort et violences, elles devront s’expliquer devant la justice en mars prochain. En attendant, elles ont été placées sous contrôle judiciaire. Elles encourent jusqu’à trois ans de prison et 45.000  euros d’amende.

Rétro 2019 dans l'Hérault : l'agression d'une enseignante à Agde

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu