Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice
Dossier : RÉTRO 2019 - Ce qui vous a marqué, dans l'Yonne

RÉTRO 2019 - Une mère de trois enfants très certainement tuée par son mari à Sens

-
Par , France Bleu Auxerre

Ce 6 juin 2019, en fin de journée, la police de Sens, dans l'Yonne, est appelée pour trois enfants que leurs parents ne sont pas venus chercher à l'école et à la crèche. Les corps du père et de la mère sont retrouvés à leur domicile. Les enquêteurs s'orientent vite vers la thèse d'un féminicide.

Manifestation contre les violences faites aux femmes en 2019 à Orléans (Loiret)
Manifestation contre les violences faites aux femmes en 2019 à Orléans (Loiret) - Maxppp

Sens, France

Quand les services de secours entrent au domicile de cette famille, dans le centre-ville de Sens, dans l'Yonne, ils découvrent le corps de la femme de 29 ans au sol sans trace apparente, celui du mari âgé de 66 ans est découvert au bout d'une corde. Les indices sont concordants explique Arnaud Laraize, procureur de la république de Sens : "vous avez un climat de séparation puisque madame avait quitté monsieur une semaine avant les faits. Et ensuite monsieur avait laissé un mot qui disait plus ou moins qu'il était responsable de la mort de madame."

Une mort par asphyxie

Les résultats d'autopsie indiquent une mort par asphyxie. La position des corps et l'absence d'effraction sont autant d'éléments à charge contre le mari. Un drame que la justice n'avait pas les moyens d'anticiper affirme Arnaud Laraize : "il n'y avait rien d'un point de vue judiciaire ou policier qui aurait pu nous alerter sur la situation, aucune plainte. La seule chose qu'il y avait, c'est une main courant indiquant une semaine avant les faits qu'elle quittait le domicile mais en ne parlant absolument pas de violence."

Un drame évoqué lors du Grenelle des violences faites aux femmes

Ce drame sera évoqué dans le cadre du Grenelle des violences faites aux femmes avec l'idée que chacun peut jouer un rôle : _"il n'y a pas que les services de police ou de gendarmerie qui doivent être sensibilisés à cette problématique mais aussi les services de la petite enfance, de l'éducation nationale, l_es employeurs, les collègues doivent signaler les faits qu'ils auraient identifié."

"Brisez le silence"

Le 29 juin 2019, une marche blanche avait lieu à Sens, organisée notamment par des collègues de la jeune maman avec cette pancarte "brisez le silence". Suite à ce drame, les trois enfants du couple ont été confiés au service départemental.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu