Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Revenir à 90 km/h sur les routes ? Peut-être, sur la pointe bretonne, en fonction de la dangerosité et du comportement

La décision n'est pas tranchée sur un retour en arrière des 80 km/h sur les routes à double voies. Dans le Finistère, s'il y avait volte-face,les agents devraient prendre en compte la dangerosité de la route... et la façon dont vous conduisez.

Changements de panneaux
Changements de panneaux © Maxppp -

Bretagne, France

La mortalité routière en recul "historique" en 2018 ! 3 259 victimes dans toute la France, annonce le premier ministre Edouard Philippe, qui attribue en partie ces chiffres au 80 km/h : "Nous avions pris une décision que nous savions impopulaire - l'abaissement à 80 km/h sur le réseau secondaire - Nous sommes fiers des résultats, et de ces vies épargnées". 

Depuis l'été, les routes à double voies sans séparateur central sont limitées pour beaucoup à 80 km/h. (Les autres le sont à moins).

"On n'est pas serein" - Anne s'est faite flasher trois fois en six mois au même endroit

Et ça pose des problèmes à Anne, qui travaille à Quimper. Déjà trois PV depuis l'été, flashée trois fois entre La Forêt Fouesnant et Fouesnant. "Mon mari me dit : "N'oublie pas les 80 !" Je ne les ai pas intégrés c'est trop juste 80, on n'est pas rivé sur le compteur. On est tout le temps en train de surveiller, on n'est pas serein."

Mais la question du retour à 90km/h sur les routes reste toujours en suspens, le premier ministre se dit d'accord pour discuter. Mais pas question pour lui de tout revoir.

"C'est aussi lié au comportement des automobilistes" - Nathalie Sarrabezolles, présidente du département du Finistère

C'est un peu ce que répond aussi Nathalie Sarrabezolles, présidente PS du conseil départemental du Finistère : "Il faut pouvoir au cas par cas adapter la vitesse en fonction de la dangerosité des routes. Les meilleurs experts des routes départementales sont les agents du département. Sachant qu'il y a déjà des endroits limités à 70 ou à des vitesses plus basses parce que ce sont des endroits dangereux. "

Et il n'y a pas que la route qui soit dangereuse : "C'est aussi lié au comportement des automobilistes", souligne l'élue finistérienne.

En tout cas les panneaux 90 n'ont pas été mis à la benne. Mais les remettre demanderait à nouveau des heures de travail aux agents du département.