Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Rezé, l'animateur suspecté d'attouchements sur des enfants placé en garde à vue

lundi 25 mars 2019 à 19:27 Par Louis de Bergevin, France Bleu Loire Océan et France Bleu

L’animateur employé du service périscolaire de la ville de Rezé a été placé en garde à vue ce lundi 25 mars. Il y a deux semaines, il avait été suspendu de son poste par la ville pour des soupçons d'attouchements sur des enfants de maternelle.

L'école maternelle du Chêne-Creux à Rezé
L'école maternelle du Chêne-Creux à Rezé © Radio France - Thomas Cuny

Rezé, France

L'animateur au service périscolaire de la ville de Rezé a été placé en garde à vue ce lundi 25 mars au matin. Il est suspecté d'attouchements sur des enfants de l'école maternelle du Chêne-Creux.

Le 8 mars dernier, cet animateur est suspendu de ses fonctions par la ville de Rezé. Il y travaille depuis trois ans sur le temps périscolaire. La veille, le père d'une élève de l'école maternelle avait signalé le comportement "inapproprié" qu'aurait eu cet homme avec son enfant.

Depuis, les langues se délient. Une dizaine de familles auraient rapporté des témoignages d'enfants le mettant en cause. Plusieurs d'entre-elles ont été entendues dans le cadre de l'enquête.

Une enquête à rebondissements

Les parents ont appris que le suspect avait déjà fait l'objet d'un signalement à la mairie pour des faits de même nature. C'était en septembre, alors qu'il était en poste à l'école de l'Ouche Dinier.

Ce comportement lui avait valu un avertissement et une mutation dans ce nouvel établissement.

Des parents d'élèves ont décidé de créer un collectif pour informer et rassembler les témoignages. Ils envisagent des poursuites contre la ville.

L'adjointe au maire en charge de l'Éducation démissionne

L’adjointe à l’Éducation, Christine Coutant, a démissionné ce lundi matin. "Le maire a indiqué dans un communiqué que je n'avais pas fait mon boulot. Donc moi je n'ai pas accepté, et j'ai démissionné."

Elle dénonce des dysfonctionnements : "Je pense que le maire n'a pas pris la mesure de ce qui se passait." Selon elle, elle n'a été ni consultée, ni avertie depuis le début de cette affaire. 

Elle explique qu'elle a plusieurs fois voulu rencontrer le maire, et qu'il l'aurait ignorée.

Il n'a pas voulu nous écouter. Et vraiment ça pose des questions."

Pas de dysfonctionnements, selon le maire

"On a géré dans les deux situations avec réactivité, s'est justifié le maire, Gérard Allard. Et au mois de mars, compte tenu des alertes, nous avons tout de suite engagé une procédure de mise à l'écart et de signalement auprès du procureur de la République."