Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La Ricamarie : deux habitantes lancent une pétition pour réclamer plus de policiers dans l'Ondaine

mercredi 4 juillet 2018 à 18:27 Par Mathilde Montagnon, France Bleu Saint-Étienne Loire

Une pétition lancée par des habitantes de La Ricamarie tourne actuellement dans la commune pour réclamer le renforcement des effectifs de la police dans l'Ondaine.

La Ricamarie dépend du commissariat de l'Ondaine, situé à Firminy
La Ricamarie dépend du commissariat de l'Ondaine, situé à Firminy © Radio France - Mathilde Montagnon

La Ricamarie, France

Il faut plus de policiers dans l'Ondaine.  C'est ce que réclame une pétition lancée par deux habitantes de La Ricamarie la semaine dernière.  Le commissariat de Firminy, qui couvre les communes de la vallée de l'Ondaine est en sous-effectif. Ces habitantes parlent d'un territoire déserté par la République française. Dénoncent un climat d'insécurité qui met à mal le vivre-ensemble.  Selon nos informations, on estime qu'il y aurait environs 80 policiers dans l'Ondaine. Mais 10% des postes seraient vacants.

"Depuis une vingtaine d'années on estime que la vallée de l'Ondaine a perdu la moitié de ses effectifs, affirme Valérie Kaleta-Bruyere, l'une des habitantes à l'origine de la pétition.  Si bien que maintenant on doit être à 80 éléments. Ce qui n'est pas suffisant parce qu'on n'a pas perdu la moitié de nos habitants. Donc on a un rapport effectifs/habitants qui n'est pas suffisant. Encore moins si on tient compte de l'aspect sociologique et de la géographie du territoire avec un sentiment d'insécurité pour la population. La réalité c'est qu'on a un effectif de police qui ne peut agir que pour la répression pratiquement, ils ne sont pas en nombre suffisant pour faire de la prévention. Si on peut avoir des effectifs en nombre avec un matériel qui leur permet de travailler correctement. Et surtout des effectifs pérennes. On ne veut pas de renforts, parce que ça c'est juste prendre des effectifs dans un autre commissariat et les mettre à nous. On veut des effectifs pérennes". 

Valérie Kaleta-Bruyere a vu l'evolution des effectifs dans l'ondaine ces dernieres années

"Beaucoup de personnes râlent mais peu agisse, complète cette autre habitante Angélique Calet. On a relevé les manches. On essaye d'alerter tout le monde. On manque d'effectifs au niveau de la police. Moi je demande surtout aux parents d'inculquer un peu de respect au niveau des policiers, des pompiers aussi. Quand on voit que des pompiers se font caillasser leurs voitures quand ils sont en intervention... il y a un manque de respect. Il faut agir". 

L'idée de la pétition a germé après un carrefour citoyen, un comité de quartier de La Ricamarie.

La pétition est disponible tout l'été à la mairie de La Ricamarie, à la médiathèque et à la Mariana (locaux qui regroupent des services du CCAS ou du conseil départemental). Et c'est ce jeudi qu'arrive la nouvelle commissaire de l'Ondaine Océane Mayling qui sera officiellement installée en début d'après-midi par la directrice départementale de la sécurité publique Noelle Deraime.