Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Risque d'effondrement d'un immeuble à Dijon : une dizaine d'habitants évacués pour le week-end

-
Par , France Bleu Bourgogne

Une dizaine d'habitants du 43 Boulevard Carnot à Dijon vont passer leur week-end à hôtel. Ils ont été évacués par les pompiers ce samedi midi par sécurité, suite à l'appel d'une locataire inquiète pour "menace d'effondrement". Ils pourront peut-être rentrer chez eux lundi.

L'entrée du 43 Boulevard Carnot : capture d'écran Google Street View
L'entrée du 43 Boulevard Carnot : capture d'écran Google Street View - --

Dijon, France

Une dizaine de dijonnais ont été évacués de leur logement pour le week-end. Une solution pour les mettre en sécurité dans l'urgence, suite à l'appel d'une locataire du 43 Boulevard Carnot pour "menace d'effondrement" auprès des pompiers, ce samedi vers 11 h 30

Un mur en piteux état

Cette dernière a indiqué la présence de fissures sur un mur du bâtiment. L'immeuble avait déjà été contrôlé, des étais venaient d'être posés à tous les étages pour le consolider. Effectivement, sur place, les pompiers ont constaté un affaissement de la paroi, aggravé par les importantes chutes d'eau. 

L'immeuble est interdit d'accès jusqu'à lundi matin minimum

Près de 30 pompiers du Centre Nord, de la caserne du Transvaal, accompagnés de la cellule de sauvetage et déblaiement de Beaune se sont mobilisés. La dizaine d'habitants de l'immeuble comprenant trois étages et un sous-sol ont été évacués, ainsi qu'une dizaine d'habitants des cages d'escaliers voisines qui étaient en contact avec la zone sensible.

Ce samedi soir, les voisins ont pu retrouver leur chez-eux. En revanche, les habitants du 43 ont simplement pu aller chercher leurs affaires accompagnés de la police. L'immeuble est interdit d'accès jusqu'à la fin du week-end, par mesures de sécurité un arrêté est pris par la police. Lundi, une visite de contrôle doit avoir lieu avec un expert et le bailleur Habellis. Pour l'instant, les habitants sont relogés à l'hôtel, en espérant pouvoir faire les fêtes à la maison. 

L'association CLCV, indignée par "la gestion de cette situation de crise chez Habellis ... à revoir entièrement en urgence," prévoit de saisir "la direction générale d'Habellis afin qu'une réunion soit organisée très rapidement avec les locataires," comme l'indique le président dans un communiqué de presse. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu