Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Risque de chutes de pierres à la mairie de Sens

mercredi 20 juin 2018 à 19:36 Par Denys Baudin et Renaud Candelier, France Bleu Auxerre

Des pierres menaçaient de se détacher de la façade de l’hôtel de ville de Sens (Yonne) ces derniers jours. Précisément, sous la statue dorée de Brennus au-dessus de l'entrée principale. Aucun morceau n'est tombé.

Des risques de chutes de pierres sur  la façade de l'Hôtel de ville de Sens
Des risques de chutes de pierres sur la façade de l'Hôtel de ville de Sens © Radio France - Renaud Candelier

Auxerre, France

Ce sont des fissures qui ont été aperçues à l'occasion de la fin du chantier du bâtiment. Une nouvelle qui "tombe" assez mal pour la municipalité . Elle voulait rendre l’hôtel de ville aux Sénonais pour l'été après l'avoir caché pendant trois ans derrière des échafaudages. De nouvelles structures en métal devraient cacher l'entrée principale pour effectuer les réparations. 

Jusqu'à 7 mètres de corniches partiellement retirés

Six à sept mètres de corniche ont été partiellement retirés. Le chantier avait pourtant été réceptionné et aucune fissure n'était encore visible il y a un mois. Elles sont donc apparues très récemment. Pour quelle raison ? Il est trop tôt pour le dire.  Mais il est possible que les réparations effectuées ces dernières années aient fragilisé la pierre en certains endroits. 

Les abords de la mairie condamnés par précaution

Conséquence, les abords de la mairie sont condamnés pour raisons de sécurité.  Des auscultations mensuelles des corniches sont prévues. Le maire de Sens, Marie-Louise Fort se dit extrêmement déçue. Elle a annonce que la ville va faire jouer son assurance dommage-ouvrage.

   - Radio France
© Radio France - Renaud Candelier

"Actuellement, il n' y a pas de danger  pour le public" — Bruno Decaris, architecte en chef des bâtiments de France

Le pourtour du bâtiment a été mis en sécurité explique Bruno Decaris architecte en chef des bâtiments de France : " Les pierres sont des pierres de corniche, ça a une trentaine de centimètres de hauteur et jusqu'à soixante centimètres de longueur. Mais elles sont fracturées partiellement sur la partie la plus fragile de la corniche, c'est à dire le nez de corniche. On peut se rassurer que rien ne soit tombé et on a pris les précautions pour que rien ne tombe davantage. On afait une reconnaissance  à la nacelle _très détaillée_. On a ausculté tous les éléments recouverts de plomb.On a fait tomber toutes les parties qui menaçaient. Actuellement il n' y a pas de danger  pour le public."

"on a ausculté tous les éléments "

Les précisions de Renaud Candelier