Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rixe de Boussy-Saint-Antoine : détention provisoire requise pour l'auteur du coup de couteau mortel

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Les sept mineurs gardés à vue suite à la rixe de Boussy-Saint-Antoine, dans laquelle un adolescent de 14 ans est mort, ont été présentés à un juge ce jeudi. Le placement en détention provisoire est requis pour l'auteur des coups de couteau, qui a reconnu les faits.

Les sept jeunes gardés à vue après la rixe de Boussy-Saint-Antoine ont été présentés à un juge jeudi
Les sept jeunes gardés à vue après la rixe de Boussy-Saint-Antoine ont été présentés à un juge jeudi © Radio France - Valérie Mosnier

Les sept jeunes en garde à vue suite à la rixe de Boussy-Saint-Antoine mardi, dans l'Essonne, ont été présentés à un juge ce jeudi

Le jeune de 15 ans, qui a reconnu avoir porté le coup de couteau ayant coûté la vie à un adolescent de 14 ans et blessé un autre, est poursuivi pour meurtre sur mineur de 15 ans, tentative de meurtre sur mineur de 15 ans, violences aggravées par trois circonstances (en réunion, avec arme et préméditation) et participation à un groupement en vue de la préparation de violences. Son placement en détention provisoire a été requis.

Les six autres adolescents, âgés de 16 et 17 ans, sont poursuivis pour violences aggravées et participation à un groupement en vue de la préparation de violences. Le parquet demande leur placement sous contrôle judiciaire, avec une interdiction de paraître en Île-deFrance et d'être en contact avec les coauteurs, les victimes et leur famille.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess