Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Rixe et bouteille d'essence à Longwy : deux hommes mis en examen pour tentative d'assassinat

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Sud Lorraine, France Bleu Lorraine Nord

Les deux hommes qui se sont rendus au commissariat de Nancy jeudi dernier dans le cadre de l'affaire de la rixe de Longwy ont été présentés à un juge d'instruction ce samedi 22 juin et mis en examen pour tentative d'assassinat.

Rixe dans le quartier de Gouraincourt à Longwy : 20 blessés et un brûlé à l’essence le 16 juin 2.019
Rixe dans le quartier de Gouraincourt à Longwy : 20 blessés et un brûlé à l’essence le 16 juin 2.019 © Maxppp - René Bych

Longwy, France

Deux hommes, dont un mineur de 16 ans et un homme âgé de 31 ans ont été mis en examen pour tentative d'assassinat, ce samedi 22 juin 2019, selon le parquet de Nancy. Les deux hommes s'étaient présentés au commissariat de Nancy jeudi dernier disant être liés à la rixe et à l'agression à l'essence d'un habitant de Longwy dans la nuit du 16 au 17 juin 2019. Les deux hommes ont été placés en détention provisoire. 

Selon le parquet, "le geste de verser de l'essence sur la victime avait été prémédité par l'achat d'une bouteille et de carburant. C'est la raison pour laquelle le juge d'instruction a retenu la qualification de tentative d'assassinat". Selon des témoins, l'homme âgé de 31 ans aurait déclaré vouloir «les cramer vif ce soir».  

Selon les premiers éléments de l'enquête communiqués par le parquet, la tension serait montée entre la victime et ses agresseurs avec en trame de fond, une relation non acceptée par la victime entre sa soeur et l'un des agresseurs.

Choix de la station

France Bleu