Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
L'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing est mort à l'âge de 94 ans "des suites du Covid"

Roanne : Yves Nicolin devant les juges parisiens

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Le député-maire de Roanne et président de Roannais agglomération, Yves Nicolin devant le tribunal aujourd'hui. Il est convoqué ce mercredi à 9 heures devant la 11e chambre 2 du tribunal correctionnel de Paris. On le poursuit pour prise illégale d’intérêts.

Yves Nicolin, maire UMP de Roanne.
Yves Nicolin, maire UMP de Roanne. © Maxppp

Les faits jugés dans l’audience de ce mercredi remontent à 2004 . C'était le premier mandat d'Yves Nicollin. Cette procédure vise des marchés de communication attribués par la communauté d’agglomération, Roannais Agglo. Et le problème , c'est que la sociète qui a été choisie par Roannais Agglomération et donc obtenue les marché pour réaliser son magazine est dirigée par un très proche du maire de Roanne. Elle appartient au parrain de la fille d'Yves Nicolin. Concrètement on soupçonne le maire d'avoir à deux reprises favorisé cette société. D'abord en scindant en deux un premier marché. En étant en dessous de 20.000 euros, plus besoin d'appel d'offre. Et dans le 2eme cas :  l'appel d'offre concernait un marché de 70.000 euros mais il n'aurait pas été fait dans les règles. Il faut notamment que 5 entreprises soient consultées et ça n'aurait pas été le cas.  En tout cas, cette comparution intervient après une longue enquête. 11 ans après les faits, 7 ans après l'ouverture de l'enquête et 4 ans après les perquisitions le tout après des dénonciations via une lettre anonyme. Et pour que le maire de Roanne soit condamné - pour qu'il y est prise illégal d'intérêt- il faudra que le tribunal soit convaincu qu'Yves Nicolin ait tiré profit de ces attributions de marchés.  En tout cas dans ce dossier Roannais Agglomération a décidé de ne pas se porter partie civile . Une décision prise par le bureau communautaire lundi soir. ( en l'absence d'Yves Nicolin qui a décidé de passer la main sur ce dossier à son 1er Vice Président. ) Daniel Frechet, 1er Vice-président de Roannais Agglomération et maire de Commelle-Vernay explique. Selon lui il n’y a pas eu de préjudice financier, donc pas besoin d’être partie-civile.

Nicolin SON

S'il est reconnu coupable, Yves Nicolin risque 5 ans de prison et d’inéligibilité et 500.000 euros d'amende. Et pour le moment ni Yves Nicolin, ni son avocat, n'ont tenu à réagir. Le maire de Roanne a simplement publié un communiqué le 9 avril dernier dans lequel il se dit  "révolté et écœuré par ces accusations qu'il juge infondées. " Il souligne les conséquences pour lui et pour sa famille et dit "comprendre le geste de désespoir de l'ancien maire de tours qui a vu comme lui dit-il son honneur jeté en pâture ". Jean Germain, poursuivi pour complicité de prise illégale d'intérêt, s'est suicidé avant l'ouverture de son procès début avril.

 "  il y a une omerta dans cette affaire "                                            Laure Déroche

Laure Déroche, l'ancienne maire socialiste de Roanne a tenu a être à l'audience pour comprendre ce qui s'est passé à la mairie de Roanne. Elle l'a expliqué en direct mercredi matin.« Je tiens à être présente à cette audience, il y a une omerta dans cette affaire. […]C'est la déontologie d'Yves Nicolin qui est mis en cause. […] C'est sa méthode de copinage que je dénonce. C’est du clientélisme. […] Je ne règle pas mes comptes. Quand on fait de la politique, il faut avoir une grande humilité. Moi, ce que je veux, c'est que la ville avance. »

Laure Déroche, élue socialiste de Roanne
Laure Déroche, élue socialiste de Roanne © Maxppp

 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess