Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Robin des Lois débouté par le tribunal administratif de Poitiers

-
Par , France Bleu Poitou

L'association qui milite pour les droits des détenus en prison vient d'être débouté par le tribunal administratif de Poitiers. Robins des Lois contestaient les arguments présentés par la Préfète de la Vienne pour refuser la création d'un bureau de vote dans la prison de Vivonne.

L'association Robin des Lois réclame depuis plusieurs années la création d'un bureau de vote à l'intérieur de la prison de Vivonne. Photo d'illustration
L'association Robin des Lois réclame depuis plusieurs années la création d'un bureau de vote à l'intérieur de la prison de Vivonne. Photo d'illustration © Maxppp - Caroline Blumberg

Poitiers, France

Le tribunal administratif de Poitiers a rendu sa décision ce jeudi 19 décembre. Il rejette la demande de l'association Robins des Lois examinée le 6 décembre dernier. Le tribunal estime que la création d'un bureau de vote au sein de la prison de Vivonne n'est pas nécessaire pour garantir le droit de vote des détenus car ils peuvent toujours voter par procuration

Le tribunal administratif a examiné les raisons qui ont poussé la Préfète de la Vienne a refuser la création de ce bureau de vote. Il estime que deux des trois arguments évoqués par Isabelle Dilhac ne sont pas recevables. En revanche, il la rejoint sur l'argument qui consiste à dire que la mise à jour de la liste électorale d'un tel bureau est impossible car les entrées et les sorties de prisonniers sont trop fréquentes à cause notamment des transfèrements judiciaires. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu