Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Rochefort : il entre dans son collège avec un taser

mercredi 14 mars 2018 à 18:39 Par Antoine Miailhes, France Bleu La Rochelle

Un adolescent de 16 ans a été interpellé mercredi au collège Edouard Grimaux de Rochefort. Il portait un pistolet à impulsion électrique d'habitude utilisé par les policiers.

Cet arme à impulsion électrique est utilisée par les policiers.
Cet arme à impulsion électrique est utilisée par les policiers. © Maxppp - Maxppp

Rochefort, Charente-Maritime, France

Son manque de discrétion lui a joué des tours. Pourtant lorsque cet élève de 3e passe les grilles d'entrée du collège, les surveillants ne remarquent rien car il a son arme bien cachée dans son caleçon.
L'adolescent de 16 ans se dirige ensuite vers la cours de récréation et plusieurs de ses camarades. Il leur montre donc le taser, s'en vente même à plusieurs reprises et parfois à haute voix. L'information remonte donc rapidement jusqu'aux oreilles des professeurs qui alertent la direction.

"je l'ai trouvé par terre dans la rue.

L'élève termine dans le bureau du directeur, deux policiers viennent ensuite l'interpeller puis l'interroger. A la question "Comment avez vous obtenu cette arme?", il répond: " je l'ai trouvé par terre dans la rue". Une version en laquelle la Police de Rochefort a du mal à croire, elle connait bien le jeune homme pour des petits délits. En attendant d'être jugé au tribunal pour enfant de La Rochelle, l'élève a été mis à pied jusqu'à vendredi par la direction du collège. Il risque l'exclusion définitive de l'établissement.