Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Rochefort : sept interpellations après des feux de voitures et de poubelles dans le quartier du Petit Marseille

lundi 23 juillet 2018 à 18:52 France Bleu La Rochelle

Sept personnes ont été arrêtées vendredi 20 juillet à Rochefort après des feus de poubelles et de véhicules dans le quartier du Petit Marseille, notamment le soir de la finale du mondial de football.

Au total, 5 poubelles et 3 voitures ont été volontairement incendiées dans le quartier du Petit Marseille à Rochefort.
Au total, 5 poubelles et 3 voitures ont été volontairement incendiées dans le quartier du Petit Marseille à Rochefort. © Maxppp - Aurélien Morissard

Rochefort, France

Si la semaine dernière, soir de la finale de coupe du monde de football, l'ambiance était majoritairement à la fête, certains habitants ont eu la mauvaise surprise de retrouver leur véhicule carbonisé. En effet, dans la nuit du 15 au 16 juillet, plusieurs voitures et poubelles ont été volontairement incendiées dans le quartier de Rochefort du Petit Marseille. Des faits qui se sont reproduits dans la nuit du 19 au 20 juillet. Au total, cinq poubelles ont été enflammées et sur les trois voitures visées, deux ont entièrement brûlées.

Sept personnes ont alors été interpellées vendredi 20 juillet par les forces de police, dont deux mineurs. Six sont domiciliées à Rochefort et une partie est déjà connue des services de police. Quatre individus ont été finalement convoqués au tribunal pour le 20 décembre prochain. Les trois autres ont été relâchés.