Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rochetaillée : une jeune femme de 19 ans battue et laissée nue en pleine rue

Une jeune femme de 19 ans a été retrouvée nue en pleine nuit, à Rochetaillée, sur les hauteurs de Saint-Etienne, dans la nuit de samedi à dimanche derniers. Deux de ses agresseuses présumées sont mises en examen pour violences aggravées, enlèvement et séquestration.

Deux jeunes femmes sont mises en examen dans ce dossier
Deux jeunes femmes sont mises en examen dans ce dossier © Radio France

L'affaire remonte au week-end dernier : dans la nuit de samedi à dimanche, à Rochetaillée, sur les hauteurs de Saint-Etienne, une jeune femme de 19 ans est passée à tabac. Elle est non seulement rouée de coups mais complètement dénudée et abandonnée en pleine rue, par des températures hivernales. Au petit matin, la victime frappe à une porte pour demander de l'aide. La femme qui la recueille alerte les secours. Un médecin constate que la victime est en état d'hypothermie, il note des lésions sur son corps et prescrit une interruption temporaire de travail de quatre jours. 

Les premières indications de la victime permettent aux enquêteurs de remonter une piste qui les mène en Isère, à Vienne. C'est là-bas que les policiers interpellent, lundi, une première suspecte au volant d'une voiture volée. Elle est placée en garde à vue et transférée à Saint-Etienne. Une autre suspecte est arrêtée ultérieurement. Toutes deux ont été présentées à un juge ce mercredi. Elles sont mises en examen pour "violences aggravées, enlèvement et séquestration" et placées sous contrôle judiciaire. L'enquête se poursuit pour comprendre ce qui a pu engendrer un tel déchaînement de violences et pour déterminer si d'autres personnes peuvent être mises en cause.

Violences conjugales - 3919 numéro d'urgence
Violences conjugales - 3919 numéro d'urgence © Radio France - radio france
Choix de la station

À venir dansDanssecondess