Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rodéo en voiture et chasse à l'homme dans les rues de Mornac en Charente

-
Par , , France Bleu La Rochelle

Il a fui un contrôle de gendarmerie parce qu'il conduisait sans permis. Dans sa fuite, il a provoqué deux accidents. Les militaires l'ont traqué dans les rue de Mornac, en Charente, avec un hélicoptère et des chiens. Il a été condamné à 10 mois d'emprisonnement, dont 5 mois avec sursis probatoire.

Le conducteur présenté à la justice après sa garde à vue
Le conducteur présenté à la justice après sa garde à vue © Maxppp - Frédérique Avril

Un Charentais a été condamné mardi soir, en procédure de plaider-coupable, à 10 mois d'emprisonnement, dont 5 avec sursis probatoire sous 2 ans. Lundi, un peu avant 16h, sur la départementale 699 (la route de Montbron), à Mornac, il a refusé d'obtempérer à un contrôle de gendarmerie. Au volant de son fourgon Volkswagen Transporter, avec trois autres passagers, il a percuté une autre voiture, dont la conductrice a été légèrement blessée avec plusieurs jours d'ITT. Le fourgon s'est ensuite encastré dans un autre véhicule, qui a été propulsé à plus de 150 mètres ! Les quatre occupants du fourgon se sont alors enfuis, à pied dans le bourg de Mornac. 

Important dispositif de recherches

Les gendarmes ont lancé des recherches, avec une équipe cynophile, un hélicoptère, plusieurs brigades de gendarmerie, et le policier municipal de Mornac. Ils ont finalement été retrouvés lundi, vers 17h. Le conducteur, non titulaire du permis de conduire (c'est pour ça qu'il a refusé d'obtempérer), et sans assurance pour son véhicule, devra rembourser les préjudices des victimes, passer son permis de conduire, chercher un emploi ou une formation, et payer les frais de justice. Ses trois acolytes ont été libérés après auditions par la gendarmerie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess