Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Rodez rend un dernier hommage à Pascal Filoé, son directeur de la police municipale assassiné

jeudi 4 octobre 2018 à 14:29 - Mis à jour le jeudi 4 octobre 2018 à 16:24 Par Oanna Favennec et Magalie Lacombe, France Bleu Occitanie et France Bleu

Ce jeudi, un millier d'habitants de Rodez se sont réunis pour célébrer les obsèques du chef de la police municipale qui a trouvé la mort il y a une semaine. Le premier ministre Edouard Philippe, qui a pris la parole lors de l'hommage, a salué "le courage" et le professionnalisme" de Pascal Filoé.

La cérémonie publique sur la place d'Armes de Rodez.
La cérémonie publique sur la place d'Armes de Rodez. © Radio France - Magalie Lacombe

Rodez, France

Les obsèques de Pascal Filoé, le chef de la police municipale, ont débuté de jeudi à 14h sur la place d'Armes de Rodez, en présence d'Edouard Philippe, par un hommage national. "Pascal Filoé, vous avez été un exemple", a notamment déclaré le premier ministre, s'adressant au défunt, dont le cercueil était positionné au milieu de la place. L'homme de 45 ans, poignardé devant la mairie de la ville il y a une semaine, s'est vu remettre la légion d'honneur à titre posthume. 

Pierre, un collègue de Pascal Filoé, employé depuis 30 ans par la ville, a confié à France Bleu Occitanie : "Des événements dramatiques, oui, on en a vu. Des assassinats ? Jamais."

Les proches de Pascal Filoé à Rodez ce jeudi. - Radio France
Les proches de Pascal Filoé à Rodez ce jeudi. © Radio France - Magalie Lacombe
De l'autre côté de la place d'Armes, avant le début de la cérémonie publique. - Radio France
De l'autre côté de la place d'Armes, avant le début de la cérémonie publique. © Radio France - Magalie Lacombe

La suite de l'hommage s'est fait plus discrète : la cérémonie religieuse a débuté à 15h dans la cathédrale, et les photos et vidéos y étaient interdites, sur demande de la famille, qui tenait aussi à ce que personne ne déambule au sein de l'édifice durant les trois-quarts d'heure consacrés au défunt. Pascal Filoé a ensuite été enterré en toute intimité au cimetière de Rodez.

La capitale de l'Aveyron a tourné au ralenti ce jeudi après-midi : seules les écoles et les crèches sont ouvertes normalement. Presque tous les services municipaux ont été fermés entre 14h et 16h30. Les commerçants ont été également invités à fermer boutique entre 14h et 15h.

Poignardé de neuf coups de couteau

Jeudi dernier, Pascal Filoé, le directeur de la police municipale était au travail, dans le centre de Rodez, devant les locaux de la police municipale de la ville, lorsqu'il a été agressé par un habitant de la ville âgé de 39 ans, qui l'a poignardé avec un couteau. L'homme de 45 ans est mort de ses blessures deux heures plus tard à l'hôpital.

Le suspect, interpellé rapidement après les faits, était en conflit avec la municipalité. Ne détenant pas de permis pour posséder un chien de deuxième catégorie - considéré comme dangereux - il s'était vu retirer l'animal. Il a été mis en examen ce dimanche pour assassinat.

Carte de situation : Rodez - Visactu
Carte de situation : Rodez © Visactu -