Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Frappé après avoir demandé à deux jeunes de baisser la musique dans le train

Samedi vers 19h30, un homme a été frappé dans un train entre Chambéry et Valence. Il a demandé à des jeunes de 18 ans de baisser le volume de la musique qu'ils écoutaient. L'agresseur a été interpellé à Romans-sur-Isère, dans la Drôme.

Police (photo d'illustration)
Police (photo d'illustration) © Radio France - Nathalie De Keyzer

Romans-sur-Isère, France

Samedi soir, le passager, un homme de 34 ans, demande une première fois aux deux jeunes de 18 ans de baisser la musique qu'ils écoutent sur leur téléphone portable, dans le train. Mais ils ignorent le message.

Un des deux jeunes sort un couteau

Le trentenaire va alors vers eux, il s'empare du téléphone pour baisser lui-même le volume. 

Un des deux jeunes sort un couteau à steak qu'il avait sur lui. Le trentenaire attrape ce couteau pour le désarmer et se blesse à la main au passage. Le jeune homme le frappe alors de trois ou quatre coups de tête pour récupérer son téléphone portable. Les coups sont violents : la victime a 10 jours d'ITT (Incapacité Totale de Travail).

Convoqué en justice en octobre

Les agents de la SNCF appellent la police et signalent une bagarre à bord. Les forces de l'ordre viennent cueillir les deux garçons de 18 ans à Romans-sur-Isère où ils descendent du train. Les deux hommes sont Romanais. Le jeune homme violent est placé en garde à vue pour la nuit. Il reconnaît les faits. Il a reçu une convocation en justice pour le mois d'octobre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu