Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Romans-sur-Isère : plus d'un an après l'épisode de grêle, les écoles presque entièrement réparées

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

La mairie a débloqué 452.000 euros pour réparer les dégâts provoqués par la grêle il y a un an à Romans-sur-Isère. L'essentiel des travaux sera terminé pour la rentrée.

A l'école primaire Saint-Just, la verrière brisée par la grêle a été remplacée par du plexiglas.
A l'école primaire Saint-Just, la verrière brisée par la grêle a été remplacée par du plexiglas. © Radio France - Clara Gabillet

Des éclats de verre et des feuilles d'arbres, c'est ce qu'il restait dans les cours de récréation des écoles de Romans-sur-Isère, après l'épisode de grêle du 15 juin 2019. 18 des 22 écoles que compte la ville ont connu d'importants dégâts. La mairie a donc entrepris un vaste chantier, à hauteur de 452.000 euros. 

A l'école primaire Saint-Just, dans le centre-ville, il y avait deux tonnes de verre à évacuer et une verrière à remplacer par du plexiglas. Un préau a également dû être démoli après l'épisode de neige de novembre 2019 qui l'avait fragilisé. Dans les écoles Jean-Monin et Simone-Veil, les volets roulants cassés par la grêle, ont été réparés. Ailleurs, des tuiles ont été remplacées pour réparer les fuites du toit.

Pour Isabelle Caudron, la directrice de l'école Saint-Just, dont la verrière a été changée, ces travaux sont rassurants : "tous les élèves seront à l'abri de l'eau en passant sur la coursive". Elle se réjouit aussi que cette "belle école" retrouve son allure d'avant. Cela permet de mieux aborder la rentrée. 

Le maire de la ville, Marie-Hélène Thoraval, était attachée à ce que les élèves romanais aient une rentrée sereine. Il était donc important de réparer au plus vite les établissements, selon elle, car pour un enfant, "l'école est un peu sa deuxième maison, il a ses petites habitudes".

Des chantiers ralentis par l'épidémie de Covid-19

Les chantiers ont tout de même été ralentis par l'épidémie de Covid-19, qui a obligé les différentes entreprises du bâtiment à respecter des roulements pour ne pas travailler en même temps. Il reste encore 30% des travaux à réaliser d'ici à la fin de l'année 2020. Ils seront effectués le mercredi et durant les vacances scolaires. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess