Faits divers – Justice

A Roquemaure, les riverains racontent des scènes de guérilla

Par Thomas Séchier, France Bleu Gard Lozère et France Bleu Vaucluse lundi 28 juillet 2014 à 11:30

De violents heurts ont opposé deux bandes rivales dans les rues de Roquemaure
De violents heurts ont opposé deux bandes rivales dans les rues de Roquemaure © MaxPPP

Quelque 80 jeunes appartenant à deux bandes rivales qui s'affrontent en début de soirée dans une commune de 4.500 âmes, sous les yeux de dizaines de gendarmes et de riverains médusés. Les habitants de Roquemaure (Gard) n'oublieront pas la soirée du 26 juillet.

C'est une scène de guérilla à laquelle ont assisté les habitants de Roquemaure samedi 26 juillet au soir. De violents heurts ont opposé deux bandes rivales dans les rues du centre ville. Près de 80 jeunes se sont battus, coursés, dans les rues du village, armés de battes de base-ball, d'armes blanches et de fusils pour certains. Les uns étaient des habitants de Roquemaure, les autres des voisins du Vaucluse venus d'Orange.

Sept blessés, cinq voitures cassées

Le bilan fait état de sept blessés dont un grave, et cinq voitures cassées. L'origine de la rixe serait une insulte, qui a viré au pugilat. Le village est resté sous haute surveillance le lendemain avec un dispositif de sécurité mis en place par la préfecture du Gard pour éviter toutes représailles.

Il faut dire que la scène semblait sorti tout droit d'un film américain.

Roquemaure guerilla urbaine / ENRO

Nathalie Nury, conseillère générale PS du canton, raconte la scène.

Roquemaure Nathalie Nury ITV ok

Pour l'heure, aucune interpellation n'a eu lieu. Le parquet de Nîmes a ouvert une enquête.