Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rouen : 300 enfants sans doute victimes d'une intoxication alimentaire

Rouen, France

Plus de 300 jeunes enfants ont été pris de vomissements et de nausées ce jeudi dans 41 écoles et six crèches de Rouen et de Bois-Guillaume. Ils sont sans doute victimes d'une intoxication alimentaire. Il n'y a pas d'inquiétude pour leur santé, assure la préfecture.

Les enfants ont mangé la nourriture d'une même cantine centrale.
Les enfants ont mangé la nourriture d'une même cantine centrale. © AFP - Christophe Estassy

Depuis ce jeudi en fin d'après-midi, 300 enfants de Rouen et de Bois-Guillaume, à proximité, ont été victimes de nausées et de vomissements. Ces symptômes peuvent laisser penser à une intoxication alimentaire, selon la préfecture de la Seine-Maritime. 41 écoles primaires et élémentaires sont concernées, ainsi que six crèches. Les enfants ont été soignés sur place ou au CHU de Rouen. 89 ont été vus par un médecin mais aucun n'a été hospitalisé, a indiqué jeudi soir la préfecture.

Les enfants ont mangé la nourriture d'une même cantine centrale

Ces enfants ont tous mangé de la nourriture provenant d'une même cantine centrale, qui a distribué ce jeudi 6.300 repas. Au menu du jour: céléri rémoulade, tranche de rôti et purée de brocolis. Mais il est trop tôt pour incriminer l'un de ces aliments. Des prélèvements ont été effectués sur des assiettes test. Les résultats ne seront pas connus avant quelques heures, voire plusieurs jours. La cantine centrale de Rouen mettra en place ce vendredi un dispositif qui permettra d'assurer le repas du déjeuner.

Intoxication alimentaire dans les écoles de Rouen: les explications du directeur de cabinet de la préfète de Seine Maritime

Choix de la station

À venir dansDanssecondess