Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un homme entre la vie et la mort après une rixe sur les Hauts de Rouen

lundi 3 septembre 2018 à 15:16 Par Antoine Sabbagh, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Samedi soir un groupe d'une vingtaine de personnes a affronté une autre bande d'une dizaine d'individus. Une rixe très violente, le pronostic vital d'un homme d'une trentaine d'années est engagé.

A l'arrivée de la police la victime était inconsciente
A l'arrivée de la police la victime était inconsciente © Maxppp - Alexis Sciard

Rouen, France

"C'est assez exceptionnel", confie une source policière qui se réfère à la fois à la gravité des blessures de la victime mais surtout au nombre de personnes qui se sont affrontées. La rixe s'est déroulée samedi soir vers 22h rue Giuseppe Verdi dans le quartier sensible des Hauts de Rouen, quartier classé en Zone de Sécurité Prioritaire.

Elle a impliqué 2 groupes originaires du quartier : l'un composé de 20 personnes, l'autre d'une dizaine. "A notre arrivée, nous avons trouvé un homme à terre. Il était inconscient et avait été roué de coups", ajoute ce policier. Le pronostic vital de la victime reste engagé. Il s'agit d'un homme d'une trentaine d'années, originaire du quartier, mais pas connu des services de police.

La police judiciaire de Rouen a été saisie de l'enquête dès dimanche matin. La piste d'un règlement de comptes lié à du trafic de drogue n'est pas forcément la plus privilégiée.

Pour l'instant aucune interpellation n'a eu lieu. Les enquêteurs procèdent pour l'instant à une enquête de voisinage et compte sur les caméras de vidéo-surveillance. Mais comme souvent lors de ces investigations les langues ont beaucoup de mal à se délier.